A lire aussi

19-10-2018 12:19

PLF 2019. Cap sur la croissance

Le projet qui sera déposé aujourd’hui au Parlement met en avant les exigences liées au nouveau…
Rejoignez nous sur :
Business
Crédit Agricole Fellah Trade

L’agence de notation basée à Abidjan, Bloomfield Investment Corporation attribue des notes positives aux filiales ouest-africaines du groupe BMCE Bank of Africa.

De bonnes notes pour les filiales ouest-africaines de Bank of Africa. L’agence de notation basée à Abidjan, Bloomfield Investment Corporation, vient d’attribuer des notations positives à au moins quatre établissements nationaux du réseau de la holding BOA, filiale de BMCE Bank of Africa. Il s’agit des BOA Sénégal, Niger, Bénin et Côte d’Ivoire. Toutes voient leurs notations se maintenir à  «A» avec des perspectives globalement positives à stables. Ce qui dénote de la bonne santé de ces filiales du groupe d’Othman Benjelloun au Sud du Sahara. Les évaluations ont toutes été faites en monnaie locale, à savoir le Franc CFA (1 DH = 60 FCFA).

Qualité de crédit
Au Sénégal, Bloomfield Investment Corporation attribue à BOA un «A2» avec perspective stable sur le court terme. Sur le long terme, l’agence de notation donne un «A-», avec perspective stable et une qualité de crédit élevée. «Les facteurs de protection sont bons. Cependant, les facteurs de risques sont plus variables et plus importants en période de pression économique», relève l’agence. Il est à noter que BOA Sénégal est détenue à 61,74% par le holding BOA West Africa, avec un capital qui s’établit à 24 milliards de francs CFA à fin décembre 2017.

Perspectives stables en Côte d’Ivoire
Pour sa part, BOA Côte d’Ivoire maintient à long terme la note de «A» (note d’investissement), bien que sa perspective passe de positive à stable. Sur le court terme, la note est de «A2» avec une perspective stable. La banque dégage un bénéfice de 10,8 milliards de francs CFA, en progression de 7%, qui comprend toutefois la reprise du Fonds pour risques bancaires généraux, à hauteur de 1,4 milliards de francs CFA. La BOA Côte d’Ivoire évolue dans un environnement fortement concurrentiel, avec 26 banques en activité. Dans ce contexte, la capacité de la banque à optimiser ses parts de marché reste limitée, conclut Bloomfield.

Positions maintenues au Niger
Au Niger, sur la période allant de juin 2018 à mai 2019, BOA Niger maintient sa note «A-» à long terme avec perspective stable et «A2» à court terme avec aussi une perspective stable. Soit les mêmes observations que sur la filiale sénégalaise. L’agence de notation estime que BOA Niger est favorisé par le «maintien de son positionnement» sur le marché nigérien en plus d’une «hausse du résultat net grâce à la progression des performances d’exploitation».

Flexibilité financière au Bénin
Enfin, au Bénin, BOA hérite d’un très favorable «A+», avec une perspective stable et maintient à court terme, la note de «A1», toujours avec une perspective stable. Selon Bloomfield, BOA Bénin a enregistré des performances en amélioration en 2017, en dépit de l’impact défavorable de l’opération de la fusion absorption de la BHB, sur le niveau de provisions sur les créances et sur le coefficient d’exploitation. Le Comité note une amélioration de la participation de la marge d’intermédiation à la production du PNB (41% du PNB contre 34% en 2016). Il constate aussi que «la banque jouit d’une bonne flexibilité financière avec son appartenance au Groupe BMCE Bank Of Africa».


BOA : 32% des bénéfices de BMCE Bank !

Le groupe d’Othman Benjelloun a certes connu une stagnation de ses principaux indicateurs financiers en 2017, mais cela ne l’empêche pas de se réjouir d’une hausse de 13% de la contribution de sa principale filiale africaine, BOA, dans son RNPG, soit plus de 760 MDH. En tout, «l’Afrique représente un tiers des résultats consolidés du groupe avec une contribution de 32% sur la période 2016-2017», notait BMCE BOA lors de la publication de ses résultats annuels. En valeurs absolues, le continent a participé à hauteur de 640 MDH dans les 2 MMDH de bénéfices du groupe en 2017. En plus, l’activité de BOA présente dans 17 pays africains s’est renforcée avec une hausse de 13% du nombre total de comptes qui atteignent désormais 3,5 millions alors que les agences sont portées à 566 à fin 2017.

Credit Agricole Fellah Trade 201/ 2019

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages