A lire aussi

15-11-2018 15:10

BCP dévoile ses dernières réalisations

La Banque Centrale Populaire (BCP) a entamé en 2016 un large chantier de transformation digitale…
Rejoignez nous sur :
Business

La Caisse centrale de garantie (CCG) vient de publier un avis informatif où elle annonce vouloir développer des partenariats avec des Business angels dans le cadre du Fonds Innov Invest. Une démarche qui fait suite au récent lancement par la CCG, d’un nouvel appel à manifestation d’intérêt pour la labellisation de dix nouvelles structures d’accompagnement des startups.

La Caisse centrale de garantie (CCG) s’engage pour un accompagnement plus marqué des startups. À travers son avis informatif, l’institution annonce sa volonté de développer des partenariats avec des Business angels dans le cadre du Fonds Innov Invest (FII). L’objectif est de renforcer l’offre de financement ciblant les startups et entreprises innovantes. Des partenariats seront ainsi conclus avec les Business angels constitués en réseaux et associations afin de solliciter les interventions du FII sous forme d’investissements conjoints et de bénéficier d’un mécanisme d’appui prévu dans le cadre de ce dispositif. Pour ce faire, un cahier des charges décrivant les conditions d’éligibilité et les modalités de sélection sera rendu disponible durant le quatrième trimestre 2018. Cette démarche fait suite au lancement - par la CCG - d’un appel à manifestation d’intérêt pour la labellisation de dix nouvelles structures d’accompagnement des startups.

Dans le détail, la CCG a prévu de labelliser, sur une durée de 3 ans, dix structures au maximum, domiciliées au Maroc et assurant chacune les services d’accompagnement et/ou de financement. Les missions de cette composante porteront ainsi sur la prospection, la sélection et l’accompagnement.

Le cas échéant : le financement à travers des subventions, des prêts d’honneurs ou autres. Cette seconde édition laisse présager la préparation d’une troisième vague d’accompagnement. D’ailleurs, il est prévu au titre de ce fonds de financer et d’accompagner pas moins de 300 porteurs de projets et startups à raison d’environ 10 projets par structure et par année. Le démarrage de ces prestations serait prévu au plus tard pour décembre 2018. Il faut dire que ce sont près de 700 MDH qui sont prêts à être investis pour les cinq prochaines années dans les startups innovantes.

Dans cette enveloppe, 300 MDH seront mobilisés par la CCG via le FII, auquels devrait s’ajouter la participation d’investisseurs nationaux et étrangers à hauteur de 400 MDH. Pour l’heure, les premiers financements pour les startups - depuis le lancement du Fonds en 2017 - ont déjà été accordés. En somme, ce sont 12 startups qui ont pu bénéficier de 3 MDH de financement du fonds au titre de produits «Innov Idea» (aide financière) et «Innov Start» (prêt d’honneur). Aussi, plusieurs fonds d’amorçage et de capital-risque sont opérationnels dont le Green Innov Invest, le SEAF Morocco Growth Fund ou encore le Maroc Numeric Fund II. Il est à rappeler qu’afin de renforcer l’offre de financement ciblant les startups et les entreprises innovantes, le gouvernement avait retenu en 2016 - dans le cadre de la stratégie de la CCG et avec l’appui de la Banque mondiale -, la mise en place du «Fonds Innov Invest». Avec ce nouvel instrument, la CCG enrichit son offre et permet ainsi de combler un vide dans la chaîne du financement des premiers stades de création des startups et des projets innovants.  

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages