A lire aussi

19-11-2018 09:50

La communication, encore et toujours

Image par défaut
Il y a une semaine, nous évoquions, ici même, une communication chaotique de certains…
Rejoignez nous sur :
Business

Les porteurs de projets des diasporas du Maroc, de la Tunisie et du Sénégal en Europe actifs dans l’environnement, les technologies vertes, la santé, l’éducation et l’agroalimentaire ont jusqu’au 31 août pour déposer leurs dossiers de candidature.

L’accélérateur de création d’entreprises, DiafrikInvest relance l’appel à projets de son Programme diaspora. Les porteurs de projets des diasporas du Maroc, de la Tunisie et du Sénégal en Europe actifs dans l’environnement, les technologies vertes, la santé, l’éducation et l'agroalimentaire, les seuls concernés par ce programme ont donc un délai courant jusqu’au 31 août prochain pour déposer leurs dossiers de candidature. Pour ceux d’entre eux qui ont l’inspiration et la détermination de créer une entreprise dans leur pays d’origine à partir de l’Europe, le mode opératoire est indiqué sur le site de Diafrikinvest. Il faudra télécharger le dossier de candidature, le renseigner  et le renvoyer  au plus tard le 31 août, date limite de dépôt fixée par DiafrikInvest. Ce faisant, ils pourront peut-être faire partie des 50 porteurs de projets ciblés cette année par le Programme diaspora, dont 20 ont été déjà sélectionnés.

En attendant, signalons que l’objectif du Programme diapora, lancé par DiafrikInvest en partenariat avec ANIMA Investment Network et ACIM (France) et des partenaires du sud comme La Connect (Tunisie), Start Up Maroc et AMDIE (Agence marocaine de développement des investissements et des exportations), CJD Sénégal et Am Be Koun, est d'appuyer la mobilisation des diasporas au service du développement du Maroc, de la Tunisie et du Sénégal. Il vise à renforcer durablement l’engagement des hauts potentiels et des entrepreneurs de ces diasporas dans la création d'initiatives à fort impact local à travers un accompagnement ciblé dans 3 volets : la promotion de relations durables et intégrées entre diasporas et pays d’origine, le renforcement des capacités de la diaspora au service de l’entrepreneuriat et du développement local et le renforcement de l’investissement productif notamment via des véhicules financiers adaptés aux modes d’engagement de la diaspora. L’accompagnement comprend les démarches administratives, la validation de business plan, le coaching et le conseil en financement, la fiscalité et le networking, l’accompagnement technologique pour les projets innovants (normes, DPI-Dépôt de propriété industrielle, etc) et la participation à des business tour et forum d'affaires.

S’agissant du volet «Renforcement des capacités de la diaspora au service de l’entrepreneuriat et du développement local», ACIM et ses partenaires lanceront prochainement le dispositif d’accompagnement à la création d’entreprise dans les trois pays visés. Au Maroc, un avant-goût a été déjà donné à Rabat sur le programme DiafrikInvest. Les 20 et 21 juillet derniers, le Master Class de lancement des programmes de mentorat DiafrikInvest, organisé par Start Up Maroc en collaboration avec ANIMA Investment Network a été très suivi.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages