A lire aussi

18-06-2018 13:38

L’heure est à la transformation de la gouvernance

Marrakech abritera du 21 au 23 juin les travaux du Forum des Nations unies pour le service public,…
Rejoignez nous sur :
Business
Afif Salibi, DG du Fairmont Royal Palm Marrakech

Le taux d’occupation moyen annuel au sein du Fairmont Royal Palm Marrakech a augmenté de 15% en comparaison avec l’année dernière et plus de 25% de son CA provient du MICE.

Les Inspirations ÉCO : Il y a un an, vous avez pris la gestion du Fairmont Royal Palm Marrakech. Qu’est-ce qui a été fait durant cette année et où se situent vos indicateurs de performances ?
Afif Salibi : Depuis la reprise en gestion du Fairmont Royal Palm Marrakech, l’objectif principal a été de capitaliser sur le positionnement exceptionnel du resort en le présentant comme une destination à part entière grâce notamment à ses nombreux atouts : la plus belle vue sur les montagnes de l’Atlas, 231 hectares d’espaces verdoyants, un golf 18 trous signé Cabell B. Robinson, un centre de fitness, un spa et un kids’club d’exception. L’arrivée de la nouvelle marque a permis à l’hôtel de renforcer sa présence sur les marchés stratégiques tels que la France, le Royaume-Uni ou l’Allemagne mais aussi d’investir sur des marchés nouveaux où la chaîne bénéficie déjà d’une forte notoriété: les États-Unis, l’Australie, l’Asie ou encore le Moyen-Orient. Les résultats sont prometteurs et nous confortent dans le choix de notre stratégie. Aujourd’hui, notre taux d’occupation moyen annuel a augmenté de 15% en comparaison avec l’année dernière. Et plus de 25% de notre CA provient du MICE. Quant aux prévisions, elles sont plus optimistes pour le second semestre de l’année en cours.

Concrètement, qu'est-ce qui a été fait pour asseoir la culture de la marque au sein de l’établissement depuis sa reprise de gestion en mai 2017 ?
L’un des points forts de la marque Fairmont est sans nul doute la formation et l’engagement auprès de ses collaborateurs. À l’instar des autres établissements de la chaîne, nous dispensons des formations approfondies sur la vision de la marque, la promesse de service, l’hygiène et la sécurité tout au long de l’année. Plus de 600 heures de formation ont ainsi été assurées pour nos 400 collaborateurs et ceci depuis mai 2017. La satisfaction et la valorisation de nos employés sont des axes prioritaires pour notre département ressources humaines, qui opère sous un nom des plus révélateurs, le département «Talent & culture».

Dans le secteur de l’hôtellerie, le climat social est souvent tendu. Quelle est votre stratégie pour éviter les conflits sociaux ?
De nombreuses actions ont été mises en place afin d’offrir un climat social des plus favorables à nos collaborateurs. Un programme de reconnaissance a notamment été élaboré afin d’honorer la fidélité, l’engagement et le service des équipes. Un comité appelé «Heart to heart» a été fondé il y a quelques mois, ses membres ont un seul et même objectif : la valorisation des employés. De nombreuses activités sont organisées pour égayer le quotidien de tous : repas à thème chaque semaine, goûter des anniversaires, différents loisirs (sport, théâtre…), activités humanitaires (don de sang, récolte de vêtements pour les villages voisins…). Deux fêtes du personnel sont organisées pendant l’année (avec animation musicale et récompenses). Un cocktail de fin d’année est également prévu. En parallèle, la direction nomme chaque mois «une étoile» et chaque trimestre une équipe, le collaborateur et l’équipe qui se seront surpassés dans la réalisation de leurs missions quotidiennes.

Vous avez pris des engagements en faveur de la protection de l’environnement. Quels en sont les principaux axes ?
L’établissement adopte depuis son ouverture une démarche verte et respectueuse de l’environnement, son engagement est d’autant plus fort depuis l’arrivée de la nouvelle marque. Des mesures drastiques ont effectivement été mises en place par notre département technique afin de favoriser l’économie d’énergie : remplacement des ampoules par des LED, réduction de la consommation en eau et électricité, recyclage des déchets (tri sélectif)…Ces actions s’accompagnent par des «pratiques vertes» visant à préserver la qualité de notre environnement. Notre ferme biologique témoigne également de notre implication dans le développement durable. Les engrais qui y sont utilisés sont en effet d’origine totalement naturelle : le compostage est réalisé à la ferme à partir de déchets organiques récupérés de nos cuisines. Le golf est lui aussi un pionnier en matière de respect de l’environnement, l’arrosage de notre parcours de 75 hectares se fait exclusivement avec de l’eau recyclée. Notre politique achat constitue un axe prioritaire dans notre démarche de durabilité. Nous favorisons effectivement l’achat de produits labellisés, biodégradables et écologiques (tout en priorisant les produits locaux). De plus, des campagnes de sensibilisation de nos équipes sont menées en interne chaque mois. 

 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages