A lire aussi

18-10-2018 10:25

L’encours des chèques en bois atteint 85 MMDH !

Non seulement les déclarations d’incidents sont en nette progression mais les régularisations ne…
Rejoignez nous sur :
Crédit Agricole Fellah Trade
Business

L’opérateur a recours à des technologies de pointe pour minimiser sa consommation et favorise l’utilisation d'énergies renouvelables.

Maîtriser les ressources énergétiques, recourir aux énergies renouvelables, réduire les émissions de GES, promouvoir la dématérialisation….autant d’actions que Maroc Telecom a intégrées à sa politique de développement, et autant d’enjeux importants de son volet environnemental. Ainsi, pour maîtriser ses ressources énergétiques, l’opérateur a opté pour l’optimisation de sa consommation électrique dans les bâtiments administratifs, les agences commerciales et les centres techniques.

À titre d’exemple, la «Tour Maroc Telecom» dispose d’une façade double peau et d'un vitrage spécifique réduisant les besoins en éclairage artificiel. Les réseaux et systèmes d’informations ont également été équipés de technologies permettant de réduire la consommation d’énergie. C’est notamment le cas du Single RAN, qui rassemble les technologies 2G, 3G et 4G dans un seul équipement, permettant ainsi un gain en consommation électrique pouvant atteindre jusqu’à 50% comparativement aux technologies antérieures. Il y a aussi le «free-cooling», qui permet d’économiser jusqu'à 70% de la consommation électrique d’un climatiseur.

Par ailleurs, l’opérateur a fait le choix de recourir aux énergies renouvelables depuis des années déjà. Sur ce point, il faut savoir que l’entreprise utilise l’énergie solaire pour alimenter les réseaux de transmission dans les zones non électrifiées. Pour ce qui est de la réduction des émissions de gaz à effet de serre, l’entreprise a recours aux véhicules de location longue durée. «Cela permet de renouveler régulièrement le parc et de profiter des avancées technologiques pour disposer toujours de voitures à moteurs les moins polluants», précise-t-on auprès de Maroc Telecom.

Cette dernière s’est aussi engagée dans un processus de minimisation des déchets associés à ses produits et services, et ce via la promotion de la dématérialisation auprès de ses salariés, ses clients et ses partenaires. «Depuis l’introduction de la facture électronique ou e-facture en 2012 , ce service a permis de réduire de près de moitié la quantité de papier liée à la facturation», souligne-t-on auprès du management de l’entreprise. Cette dernière a aussi abandonné les emballages plastifiés et mène régulièrement des campagnes de sensibilisation au profit des salariés. Par ailleurs, l’opérateur participe depuis 17 ans au programme Plages propres. Enfin, il a intégré le programme de Compensation volontaire carbone de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement.

Credit Agricole Fellah Trade 201/ 2019

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages