A lire aussi

19-06-2018 15:43

Le plan d’investissement extérieur de l'UE, une aubaine

Les investisseurs marocains sont appelés à saisir les opportunités offertes par le Plan…
Rejoignez nous sur :
GCAM Engagés pour une digitalisation pour tous
Business

Le leader mondial en gestion de l’énergie électrique Eaton et le spécialiste de la distribution de produits électriques et électroniques ainsi que l’ingénierie industrielle, Schiele Maroc, ont conclu, ce mercredi à Casablanca, un partenariat stratégique dont l’objectif est de renforcer la présence des deux entreprises sur les marchés local marocain et de l’Afrique de l’ouest.

Les négociations qui ont abouti à ce partenariat, signé ce mercredi à Casablanca dans un hôtel de la place, entre Eaton Maroc et Schiele Maroc, ont démarré à la fin de l’année 2017. «Tout est allé très vite», indique-t-on car le couple Schiele- Eaton c’est d’abord une histoire d’amitié. « Kadmiri (ndlr: Salah Eddine Kadmiri, PDG Schiele group) et moi, on se connaît depuis très longtemps et on a partagé beaucoup de choses», a rappelé Kassem Benhaddou, directeur général Afrique du Nord et Afrique francophone d’Eaton. Mais disons-le, au-delà cette amitié apparente, ce mariage d’intérêt entre les deux leaders, local et mondial, nourrit bien des objectifs plutôt stratégiques. En clair, il s'agit de consolider la position des deux entreprises sur les marchés marocain et de l'Afrique de l'ouest.

Réseau contre expertise
En effet, le deal devrait permettre à Eaton Maroc de renforcer la proximité clients notamment dans la distribution de produits électriques et tableaux de distribution électriques en basse tension et ce, grâce au vaste réseau de Schiele, présent dans le royaume depuis près de 25 ans ainsi que dans de nombreux pays africains. De plus, Schiele Maroc s’engage également à accompagner Eaton à développer ses parts de marché. «Ainsi, Eaton s’appuyer sur les compétences de ce partenaire pour fournir à ses clients des solutions de qualité, sûres et conformes aux standards de sécurité requis par le secteur électrique », est-il indiqué. En revanche, l’entreprise dirigée par l’ancien vice président de la CGEM va bénéficier de l’expertise du leader mondial. «C’est un grand avantage pour nous de nouer un partenariat avec Eaton, dont l’expertise et le professionnalisme sont reconnus mondialement», se réjouit le patron de Schiele Maroc. De son côté, Kassem Benhaddou, «monsieur» Afrique de Eaton, a dit le même bien de l’un des leaders marocains dans le secteur de la distribution électrique, la fabrication des tableaux et armoires électriques ainsi que le développement de solutions pour l’automatisme, le contrôle industriel, les énergies renouvelables et les télécommunications.

Croissance à deux chiffres
Si le coût de l’investissement que ce partenariat impliquerait n’a pas été révélé, les deux entreprises, elles, tablent au moins sur une croissance à deux chiffres, dans le cadre de ce partenariat. «Si on ne peut pas atteindre une croissance à deux chiffres, il ne servira à rien de nouer un partenariat», a estimé Salah Eddine Kadmiri précisant que des recrutements et des gros investissements sont nécessaires cependant pour atteindre cet objectif. En Afrique, les deux groupes nourrissent de grandes ambitions. Déjà, ils négocient trois gros contrats et les deux patrons sont optimistes, «malgré les difficultés» que connaît le marché. Depuis son arrivée à la tête de Eaton Afrique en 2007, Kassem Benhaddou a réussi à multiplier par dix les ventes et les effectifs de son entreprise, laquelle dispose d’un site de production au Midparc de Casablanca et s’étend sur plus de 15 000 m² , et emploie 300 personnes.  De plus, la société spécialisée dans la gestion de l'énergie a réalisé un chiffre d'affaires de 20,4 milliards $ en 2017. De son côté Schiele, qui se porte bien également et emploie 600 personnes, revendique un chiffre d’affaires de 650 millions de DH. 

GCAM Monde rural

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages