A lire aussi

19-06-2018 15:55

L’équipe saoudienne échappe à un crash d’avion

L’équipe de l’Arabie saoudite participant au Mondial de Russie a échappé, lundi soir, aux dégâts…
Rejoignez nous sur :
Business

L’année démarre bien pour la Caisse de dépôt et de gestion (CDG). Le résultat net social de la CDG affiche une hausse de 4,2% à 195,6 MDH et ceci malgré la baisse de 391 MDH du produit net bancaire (PNB)...

La Caisse de dépôt et de gestion (CDG) arrive à enregistrer de bonnes performances au terme du premier trimestre 2018. Le groupe a pu dégager un résultat net social de 195,6 MDH en hausse de plus de 4,2% par rapport à la même période de l’année dernière. Un résultat qui traduit la baisse en filigrane des autres dotations aux provisions. Celles-ci sont passées en une année de 448 MDH à 54 MDH, compensant au final la dégringolade du produit net bancaire du groupe. Ses revenus ont en effet fondu comme peau de chagrin pour se limiter à 190 MDH (contre 581 MDH l’année précédente). Un repli qui serait impacté principalement par le poste des produits de titres de propriété qui ont baissé durant ce trimestre de 453 MDH.

Concernant l’activité du groupe, la collecte de ressources s’en sort mieux que la distribution de crédits. Si les créances clients se sont réduites sur le premier trimestre de près de 30% à 12 MDH, les dépôts de la clientèle ont gagné quant à eux plus de 1,5% pour atteindre 86 MDH. Ceci étant, l’année 2018 se présente sous de bons auspices pour le groupe CDG après sa petite forme de 2017. Le résultat net social s’était en effet illustré en chute de 70% à 81 MDH (contre 264 MDH à fin 2016). À cela s’ajoute l’épisode désastreux de la CGI. En effet, le résultat net part du groupe en 2017 de la CDG était ressorti en forte baisse de 87% à près de 87 MDH (contre 672 MDH en 2016). Celui-ci a été affecté par le recul de la contribution de l'activité de promotion immobilière, notamment de la Compagnie générale immobilière (CGI).

Cette dernière avait en effet subi l'impact du ralentissement constaté du secteur immobilier, ce qui a conduit à la réévaluation de certains éléments d'actif. Il est à noter néanmoins que le groupe CDG est en plein développement de son nouveau plan stratégique 2022 basé sur l’évolution de ses modes d’intervention. Ladite nouvelle stratégie s’appuiera sur cinq piliers qui visent l’épargne-prévoyance, le tourisme, le développement territorial, le co-financement et l’investissement. Une organisation qui vise à simplifier et clarifier les processus de pilotage et à optimiser le nombre d’entités consolidées. Parmi ses nombreuses missions, ledit groupe se penchera sur le financement des PME et des collectivités territoriales en partenariat avec le secteur bancaire (mode «co-financeur») en renforçant sa dynamique d’investissements dans de nouveaux secteurs (mode «investisseur»). 

GCAM Engagés pour une citoyenneté accomplie

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages