A lire aussi

18-06-2018 19:09

L’UIC et l’UPM s’allient avec emlyon business school

L'Université internationale de Casablanca (UIC) et l'Université privée de Marrakech (UPM)…
Rejoignez nous sur :
GCAM Engagés pour des financements responsables
Business

 

À l’initiative d’un groupe d’hommes d’affaires, le Club des dirigeants est né jeudi dernier à Casablanca. Objectif : former un cercle d’affaires composé de chefs d'entreprises, de cadres et d'entrepreneurs.

Jeudi 10 mai, le Club des dirigeants (CD) a vu le jour de manière officielle, cinq mois après la première réunion d’une poignée d’entrepreneurs mus par la volonté de constituer un cercle d’affaires à même de «connecter les dirigeants d’entreprises comme meilleure option pour maximiser les opportunités d’affaires». C’est par ces mots que Driss Drif, président-fondateur, présente la vocation de ce nouvel acteur dans le milieu des affaires du royaume. Il a résumé la mission du club en une formule succincte, mettre en contact et fédérer. «Notre initiative est née de la volonté de créer des opportunités d'affaires au profit des hommes d'affaires marocains et étrangers que nous souhaiterions mettre en contact», a-t-il déclaré. Dans le futur, le club compte mettre en place un programme d’événements, conjugué à une série de sessions de team-building entre les différents membres du Club. Le but ultime est de mettre en place un réseau de chefs d'entreprises, de cadres et d'entrepreneurs auxquels l'adhésion au club sera réservée uniquement. Un nombre de valeurs, notamment la solidarité, la qualité et l'intégrité, a été précisé afin de guider l'action du club.

Des actions ciblées
Constituer un réseau important de prospects, de fournisseurs et de partenaires, organiser des événements B2B, préparer des opérations de team-building, des formations et des séminaires et enfin fournir des prestations de conseil et d'accompagnement au profit des membres et de leurs organisations. Ce sont-là les axes de la stratégie de développement qui, selon Driss Drif, sera à même d’attirer le plus de membres possible. «En termes de conditions d’accès, nous comptons sur les réseaux des membres pour sélectionner les nouveaux membres capables d’apporter une valeur ajoutée au club», précise Hind Aidi, conseillère au CD. Au-delà de ces pré-requis, le Club des dirigeants ambitionne de se transformer «en une institution leader d’opinion et une force qui permettra une meilleure défense des intérêts des PME et TPE en termes de financement, de recouvrement et de développement», précise Driss Drif. Déjà, plusieurs partenariats ont été sellés afin de réaliser tous ces objectifs fixés.

 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages