A lire aussi

20-09-2018 10:36

Edition. Le Maroc invité d’honneur à Belgrade

Le département de la Culture annonce que le Maroc a été choisi comme l’invité d’honneur de la 63ème…
Rejoignez nous sur :
Business

La onzième édition du Salon de l’automobile Auto Expo se tiendra du 10 au 22 avril, à Casablanca. Plus de 50 exposants et 33 marques seront au rendez-vous. Plus de 200.000 visiteurs sont attendus.

Très attendu des distributeurs et acheteurs de voitures au Maroc, ce rendez-vous organisé par l’Aivam, l’Association des importateurs de véhicules au Maroc, du 10 au 22 avril à Casablanca, rassemblera cette année plus de 50 exposants dont 33 marques d’automobiles et 13 marques de motos ainsi que de nombreux stands de banques, de sociétés de financement et d’assurance ont indiqué dans un communiqué les organisateurs de l’événement. Plusieurs nouveautés sont envisagées pour ramener plus de clients à ce salon qui cible plus de 200.000 visiteurs.

De nombreuses surprises
Pour loger convenablement les 400 modèles qui seront exposés, la 11e édition du Salon de l’automobile se déroulera pour la première fois dans la zone de l’ancien aéroport Casa Anfa, en face du siège de la Préfecture Hay Hassani. En effet, les organisateurs ont semblé miser sur les gros moyens en aménageant de nouveaux sites. Objectif, accroître l’emprise globale de la surface d’exposition qui passe de 50.000 m² en 2016 à 80.000 m², «offrant ainsi aux visiteurs des espaces de stationnement plus importants», précise un communiqué de l’association. De nombreuses surprises attendent les professionnels et surtout les particuliers qui caressent le rêve de s’offrir une voiture en profitant des nombreuses promotions et conditions de crédit et d’assurance offertes par les distributeurs et les organismes financiers, annonce-t-on. Ainsi, toutes les marques exposeront leurs derniers modèles et leurs récentes innovations technologiques au service de l’environnement, du bien-être et de la sécurité (voitures connectées, hybrides et électriques, moteur hi-tech, freinage d’urgence), a-t-on également indiqué. Parallèlement et «pour faire de cette exposition une véritable sortie familiale», de nombreuses activités ludiques et d’animations sécurisées sont prévues pour les enfants. De plus, ce salon qui a lieu chaque deux ans, ne se présente plus uniquement comme une plateforme d’expositions, de démonstrations et de ventes. L’événement, en plus de son aspect commercial, se présente désormais comme un rendez-vous d’échanges et de rencontres autour des thèmes chers aux importateurs de véhicules marocains, à savoir la prime à la casse sur les véhicules de plus de 20 ans, la dématérialisation des services d’immatriculation et d’homologation, la révision de la fiscalité, des frais d’immatriculation, la négociation de formules de financement plus attractives, la mise en place d’un dispositif incitatif pour les véhicules propres.

Un secteur en bonne santé
À ce titre, il faut rappeler que l’AIVAM qui milite pour l’interdiction d’importation des véhicules de plus de 5 ans d’âge et soutient la promotion des voitures hybrides, a mené récemment une campagne de sensibilisation dans huit grandes villes du pays pour sensibiliser les automobilistes sur les risques liés à l’utilisation de pièces contrefaites. Enfin, il faut souligner que le Salon de l’automobile de cette année va avoir lieu dans un contexte particulier qui sera marqué par une hausse des ventes de voitures neuves au Maroc, indique-t-on. Ainsi, en dépit d’une conjoncture économique défavorable, le chiffre d’affaires affiché par le secteur semble correct. Il est estimé à 60 MMDH, soit une croissance de 45% sur les 5 dernières années. Mieux, le marché national demeure caractérisé par un faible taux de motorisation de 80 véhicules pour 1.000 habitants contre 600 véhicules pour 1.000 habitants en Europe. Dès lors, tout semble indiquer que ce salon va refuser du monde. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages