A lire aussi

21-02-2018 11:21

Les députés appellent à une réforme globale

Dans leur évaluation de la nouvelle loi sur les agents de voyages, les députés ont appelé l’État à…
Rejoignez nous sur :
Business

Deerfield Ag étend son réseau au Maroc. L’entreprise américaine spécialisée dans la production et la vente de produits agricoles a organisé ce mercredi une réception dînatoire au Consulat général des États-Unis pour tenter de séduire les sociétés marocaines du secteur.

La société américaine Deerfield Ag s’implante au Maroc. Et pour se faire connaître dans le pays, le géant américain spécialisé dans l'équipement des exploitations en matériel agricole, le stockage et l’acheminement des graines, des semences, des engrais, des herbicides et autres produits phytosanitaires, a opté en ce début de semaine pour une opération de charme. En effet, les dirigeants de la société ont organisé ce mercredi 31 janvier une réception dînatoire au Consulat général des États-Unis. Objectif ? Faire découvrir les produits et services de l’entreprise aux sociétés marocaines actives dans le secteur agricole, aux représentants des chambres agricoles et des coopératives, aux responsables du ministère de l’Agriculture et autres parties prenantes. Pour être sûr que l’événement répondra à l’ensemble de ses objectifs, les responsables de l’entreprise familiale se sont livrés à une véritable opération de communication devant leurs invités, pour tenter de vanter les mérites de Deerfield Ag. Exposés, interviews avec les journalistes invités pour l’occasion, rencontres B2B…rien n'a été laissé en rade pour réussir l'Elevator pitch dont le but est de présenter l’entreprise le temps de prendre l'ascenseur avec les investisseurs marocains. Et il faut dire que Deerfield Ag ne s'est pas trompée d’interlocuteurs. Selon l’expert international en stratégie de développement, Amine Laghidi, l’aventure de la société américaine qui vient de débuter au Maroc est prometteuse. «Deerfield a fait le bon choix de s’implanter au Maroc. Le secteur agricole marocain a un énorme potentiel et toutes les conditions devant permettre à la société de faire de bonnes affaires dans le royaume sont réussies», a estimé le professeur et écrivain qui a répondu présent à ce rendez-vous. Il ajoute : «le marché marocain a énormément besoin d’investisseurs étrangers notamment dans le secteur agricole».

Le Maroc, un marché porteur
En réalité, le Maroc qui a été récemment primé par l’Union africaine (UA) lors du 30e Sommet des chefs d’État et de gouvernement africains à Addis-Abeba pour ses performances agricoles a pour objectif de faire du secteur agricole un levier prioritaire du développement socio-économique, notamment à travers le Plan Maroc vert (PMV). Lancée en avril 2008 par le roi Mohammed VI, cette initiative est une véritable aubaine pour la société américaine qui génère actuellement 50 millions de dollars de ventes annuelles. En effet, l’entreprise dirigée par Bill Wallbrown pourra se servir du potentiel du Maroc en tant que plateforme régionale pour étendre ses activités vers le continent africain. En revanche, poursuit l’expert marocain, Deerfield Ag avec ses 60 ans d’expérience dans le domaine agricole, pourra mettre au service de ses collaborateurs marocains son expertise en la matière. Disposant d’une capacité de stockage de graines de 135.000 MT, Deerfield Ag a renforcé sa branche logistique avec une nouvelle installation de chargement de conteneurs basée à Massillon, en Ohio. Grâce à cette installation, la société est capable de charger les produits agricoles dans des conteneurs et les livrer directement aux clients marocains, y compris les moyennes entreprises. En expédiant fréquemment des quantités beaucoup plus petites que les vracs, la société vise à réduire le coût et le temps de livraison à ses clients.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages