A lire aussi

22-10-2018 11:51

Ramed. 2019, l’année de la fin des galères ?

Le gouvernement s'engage à remédier, dans le cadre du projet de budget, aux dysfonctionnements…
Rejoignez nous sur :
Crédit Agricole Fellah Trade
Business

La Société laitière centre du nord (SLCN) «Saïss Lait», franchisée Yoplait, est en mauvaise posture. Malgré la vente de la société par le groupe Afric Invest à Maghreb Real Development Group (MRDG), les nouveaux responsables n’ont pas réussi à opérer le redressement escompté, malgré le recours aux fonds de soutien des PME. 

La société Saïss Lait va-t-elle définitivement disparaître? Selon ses salariés, qui assurent toujours la garde à tour de rôle sur le site de la société à Fès, «la banque aurait informé, cette semaine, le syndicat qu'ils allaient récupérer les machines en leasing au cours des prochains jours pour les vendre». Il s’agit là d’un coup dur pour les salariés de la société qui espèrent toujours recevoir leurs salaire et indemnités suite à sa liquidation. À ce niveau, il faut savoir que la valeur des machines, qui sont en bon état, est estimée à une dizaine de millions de DH. «Avant d’arriver au jugement du tribunal, nous n’obtiendrons rien; tout sera pris soit par la banque, soit par les actionnaires», regrette un ancien responsable administratif de Saiss Lait. Il faut rappeler que la Société laitière centre du nord «Saïss Lait», franchisée Yoplait, est à l’arrêt depuis le mois d’avril 2016 à cause d’un manque d’approvisionnement. Les travailleurs qui n’ont pas encore touché leur salaire depuis cette date nous ont expliqué qu’au cours de l’année 2015, l’entreprise générait un chiffre d’affaires moyen de 8 MDH par mois. Elle distribuait ses produits laitiers de la marque Yoplait dans tout le Maroc. L’entreprise, qui employait 129 salariés et plus de 1.200 agriculteurs, a été créée en 1979 sous forme de coopérative. En 1990, la coopérative s’est transformée en société anonyme (SA).

L’unité de Fès s’étale sur plus de 2 hectares et dispose d’une capacité de traitement de 100.000 litres de lait frais par jour. Le tournant le plus important a été opéré en 2007 quand Saïss Lait a été acquise par un fonds d’investissement (MPEF II) géré par Maroc Invest. En 2013, une recapitalisation de l’entreprise par recours au fonds PME Croissance, également géré par Maroc Invest, a eu lieu. Un investissement de 100 MDH a été injecté pour le développement de l’entreprise fassie. Cette dernière a bouclé sa première année avec des résultats dépassant toutes les espérances. Après avoir démarré avec un seul produit Yoplait, le yaourt standard, elle a élargi sa gamme en introduisant 36 autres références et assuré une présence dans 40% du réseau des distributeurs nationaux marocains. La SLCN a aussi référencé les produits Yoplait auprès de Carrefour et BIM. De même, les négociations étaient très avancées avec les autres chaînes de distribution. Seulement, tous ces exploits n'ont pas suffi à maintenir la SLCN hors de danger.

Credit Agricole Fellah Trade 201/ 2019

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages