A lire aussi

19-06-2018 14:50

Médicaments biosimilaires : ECL s’indigne contre la lenteur des remboursements

L’association Ensemble contre le lymphome (ECL) dénonce la lenteur des remboursements des…
Rejoignez nous sur :
Business

Le nouveau site sera lancé le 15 février. Son positionnement: une plateforme intermédiaire de vente de billets, adossée à un système de partenariats.

Une nouvelle plateforme d’e-commerce au Maroc. Le 15 février, 10mentions, entreprise spécialisée dans le domaine du digital, lancera son nouveau site web Guichet.ma. Selon Taoufik Moulnakhla, porteur du projet, il s’agit d’un concept qui permettra de répondre à une forte demande de billetterie, à la fois de la part des opérateurs et des clients. «Il n’est pas facile de trouver sur le web des billets d’événements sportifs, artistiques ou autres. Guichet.ma se veut une réponse à cette lacune», a-t-il souligné. En d’autres termes, le jeune entrepreneur souhaite se positionner en tant qu’intermédiaire entre les opérateurs et les clients. Comment souhaite-il se différencier par rapport à la concurrence, surtout que la vente de billets sur Internet existe déjà? En exploitant la pléiade de possibilités que la technologie offre et en évitant les erreurs commises par les plateformes similaires. «Nous avons essayé d’exploiter des failles relevées dans les expériences de sites d’e-commerce au Maroc. De plus, Guichet.ma est conçu de manière à intégrer d’autres services comme le paiement de factures de Lydec ou la vignette», nous explique-t-il.

Offre diversifiée
Adossée à plusieurs partenariats avec des opérateurs dans divers secteurs comme le tourisme, où 10mentions a déjà signé plusieurs partenariats avec des agences de voyages, l’entreprise compte investir des domaines aussi variés que la restauration, l’événementiel, les manifestations sportives ou le théâtre. Quel point commun ces activités ont-elles? Le trafic, nous répond Moulnakhla. «La force de n’importe quel site web réside dans sa capacité à générer du trafic. Il s’agit d’un processus compliqué qui intègre technicité et contenu et dans lequel les réseaux sociaux jouent un rôle central», souligne-t-il. En ce qui concerne les réseaux sociaux, la page Facebook de Guichet.ma affiche déjà plus de 19.000 abonnés. Au 15 février, date du lancement prévue, Taoufik Moulnakhla table sur 200.000 abonnés, ce qui laisse supposer un transfert vers le site de 50% de ce chiffre, à savoir 100.000 internautes. Qu’en est-il des objectifs de vente? «Si 1% seulement de ces visiteurs effectue un achat en ligne, cela garantira le succès à notre plateforme», conclut l’entrepreneur. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages