A lire aussi

15-08-2018 18:10

Internet nous empêche-t-il de dormir ?

Les tentations d’internet impactent négativement la qualité de notre sommeil. Ce sont les…
Rejoignez nous sur :
Business

Nestlé a inauguré, mardi dernier,  une nouvelle ligne de production dédiée à  la nouvelle version de la gamme Nescafé Classic.

Avec l’inauguration le 9 janvier  de sa nouvelle ligne de production au sein de son complexe industriel d’El Jadida, qui a coûté 100 MDH, Nestlé relance Nescafé Classic, sa gamme de café instantané. Un nouveau procédé a été adopté par le groupe et dotera cette gamme d’un arôme enrichi qui s’accompagne, sur le plan marketing, d’un recadrage du ciblage et d’un nouvel emballage. «Cette innovation émane de notre volonté d’adapter notre produit au goût local. C’est une technologie qui existe déjà dans le groupe Nestlé et que nous avons mise en place ici au Maroc. Nous l’avons contextualisé de manière à ce qu’elle s’adapte au profil du consommateur marocain», précise Bruno Le Ciclé, président-directeur général Nestlé région Maghreb. Nescafé Classic aura en effet pour cœur de cible la tranche des 25-45 ans. Ses huit différents formats seront en outre habillés de nouveaux designs sans que cela aie un impact sur le prix final. Produit «populaire», Nescafé Classic est principalement distribuée via le circuit traditionnel de magasins, une constante du marché de la distribution qui ne risque pas de changer. S’agissant du circuit moderne de distribution, représentant environ 20% de la chaîne globale, il représentera toujours une opportunité de développement en dépit de l’hégémonie du circuit traditionnel. «Il n’y aura pas de changement concernant le circuit de distribution. Il faut que le produit soit disponible pour l’ensemble des consommateurs et cela passe par les deux circuits», précise le pdg. En ce qui concerne le complexe industriel Nescafé d’El Jadida, dans lequel sera produite Nescafé Classic dans sa nouvelle formule, il est opérationnel depuis 25 ans. Grâce à une capacité maximale de production annuelle de 4.000 tonnes de café instantané, dont 75% sont destinés à l’export, Nestlé Maroc fournit les marchés du Maghreb, de la Libye, de l’Égypte, des pays de l’Afrique de l’Ouest et ceux de l’Europe de l’Est. En amont, l’ensemble des investissements engagés par Nestlé Maroc dans l’usine d’El Jadida depuis sa création est de l’ordre de 700 MDH. L’investissement initial, datant de vingt-cinq ans, s’élevait quant à lui à 500 MDH.

Une étude marketing en amont
En amont de cette mise à jour de la gamme Nescafé Classic, Nestlé Maroc avait entrepris une étude qui avait comme objectif de faire la lumière sur les arômes susceptibles d’intéresser le consommateur marocain. «Deux remarques ressortaient de cette étude. La première concernait le goût que les consommateurs jugeaient amer. La deuxième concernait l’odeur originale qui manque au café instantané de manière générale. Ces deux remarques ont été prises en compte dans la nouvelle mise à jour de notre gamme», explique Le Ciclé. Par ailleurs, le marché marocain de distribution se distingue par plusieurs caractéristiques. Outre la place prépondérante que prend le thé sur ce marché, le segment du café en grains est supérieur en volume à celui du café instantané. Il s’agit d’une segmentation traditionnelle qui a poussé Nestlé à entreprendre des efforts pour promouvoir le café soluble. L’année dernière, la mise sur le marché du produit Café-crème, une dose individuelle avec du café, du sucre et du lait en poudre, entrait dans ce cadre. «Ce produit correspond aux attentes des clients qui préfèrent le goût sucré. Nous nous attendons à ce que ce produit connaisse un grand succès comme ce fut le cas dans plusieurs autres pays», conclut Le Ciclé. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages