A lire aussi

18-09-2018 11:25

BMCE Bank lance son incubateur à l’Université Hassan II

Développer l’esprit entrepreneurial et initier les jeunes à la banque et aux produits financiers,…
Rejoignez nous sur :
Business

Al Maali Institute lance une nouvelle filiale dédiée à l’audit de gouvernance charia.  

Les contours de l’écosystème de la finance participative (FP) se dessinent petit à petit. Les «nouveaux» entrants arrivent aussi. Vendredi dernier, Al Maali Institute, un des acteurs privés du secteur au Maroc, a lancé Al Maali Auditing, sa nouvelle filiale dédiée à la conception des systèmes de gouvernance Charia et d’accompagnement dans leur mise en place. Cette nouvelle entité se chargera également de réaliser des missions d’audit Charia et d’audit stratégique, le tout pour le compte des institutions financières (banques, assurances et marché des capitaux). Dans un premier le temps, les équipes d’Al Maali comptent capitaliser sur leur expertise en audit & gouvernance, ayant déjà mené des missions dans ce segment par le passé. «Ce qui changera dorénavant, c'est la mise en place d’une équipe et d’une entité dédiées exclusivement à la gouvernance Charia. Cela est très important à signaler», déclare Mohamed Wail Aaminou, directeur général.

Une offre globale
La conception du système de gouvernance Charia et accompagnement dans sa mise en place, l’externalisation de la fonction audit Charia, l’audit Charia externe et l’audit stratégique de l’activité des clients… Ce sont là les quatre constituants de l’offre de la nouvelle filiale. «Au-delà de la mise en place des fonctions audit chez les clients, l’enjeu ,  réside dans la mise en place d’une harmonie globale à la fois entre les fonctions de l’audit Charia et avec les autres fonctions  classiques  de l’entreprise», souligne Aaminou.  Cette nécessité requiert la mise en place de plusieurs types de contrôles, dont certains sont préalables, faisant partie d’un processus global de mise en place. À titre d’exemple, les équipes d’audit effectuent des contrôles dits permanents, des processus d’autocontrôle ou des contrôles du système d’information (contrôles SI). En amont de la phase de mise en place, tout un processus est déjà prêt à être appliqué chez les clients potentiels. Il commence par le recueil de l’ensemble des éléments nécessaires pour la conception du système de gouvernance Charia et se termine par la validation du guide de gouvernance.  


Mohamed Wail Aaminou
Directeur général Al Maali Institute

Nous avons l’habitude d’organiser régulièrement des ateliers durant lesquels nous nous réunissons avec nos partenaires. L’annonce de notre nouvelle filiale aujourd’hui est une autre occasion qui nous a permis de débattre des nouveautés de la finance participative au Maroc. Notre thème d’aujourd’hui, qui est la gouvernance Charia, est central et d’une grande importance. Il s’agit d’un volet qui distingue les institutions de la finance participative de celles de la finance classique. C’est pour cela que nous avons décidé de lui consacrer une entité à part entière qui ne se chargera que de l’audit. Nous serons en mesure, et cela sera notre valeur ajoutée, d’auditer les systèmes d’information. Le but est de faire en sorte que ce qui a été programmé par les SI soit conforme à la Charia. Un des points les plus importants que je souhaiterais souligner est que les ressources que nous avons recrutées pour le lancement d’Al Maali Auditing ne feront que l’audit. Ce choix découle d’une décision stratégique qui consiste à diviser et à séparer les activités au sein de notre groupe».

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages