A lire aussi

17-07-2018 12:01

Qui sont les champions du commerce intra-africain?

Selon le rapport 2018 sur le commerce intra-africain établi par Afreximbank, le Maroc se classe à…
Rejoignez nous sur :
GCAM Engagés pour des financements responsables
Business

Nikon fête un siècle d’existence et 20 ans de présence au Maroc. Le géant japonais compte toutefois renforcer sa présence au pays, notamment sur le segment des objectifs. La firme met également l’accent sur sa Nikon School pour fidéliser ses utilisateurs.

Le marché de la photographie a connu un bond considérable depuis le passage au numérique. Au Maroc, les leaders mondiaux tels que Nikon, Canon, Panasonic, Fujifilm et autres continuent à connaître des progressions de leurs ventes tant dans le segment des appareils compacts que celui des hybrides ou encore professionnels. Nikon en particulier, qui fête cette année un siècle d’existence dans le monde, distribue ses appareils au Maroc depuis 1997 à travers son distributeur exclusif Diphoson. «Nous estimons aujourd’hui être le leader du marché au Maroc avec une progression importante par rapport à 2016», affirme Avneesh Mirpuri, co-gérant de Diphoson. La marque japonaise qui vient de lancer son dernier modèle, le D850, ambitionne de faire grimper ses ventes notamment auprès des photographes professionnels.

Pourtant, sur un marché comme le Maroc, le plus grand concurrent semble surtout être le marché de l’occasion. Avec le développement rapide des technologies en la matière, de nombreux utilisateurs et amateurs de photographie choisissent souvent l’échange ou l’acquisition de matériel d’occasion pour se mettre à niveau. C’est en particulier le cas pour le marché des objectifs qui cartonne sur les plateformes de revente en ligne telles qu’Avito. Le distributeur officiel de Nikon compte toutefois contrer la tendance. «Le marché de l’occasion existera toujours, que ce soit au Maroc ou à l’étranger. Cependant, les avantages que nous proposons sont considérables : nous comptons offrir aux photographes la possibilité de tester nos produits avant l’achat. Nous offrons aussi une garantie de 1 an et nous avons baissé les prix pour être encore plus agressifs sur le marché», souligne Mirpuri. Du côté de la vente d’objectifs, les ventes demeurent timides, de l’avis même de Diphoson. «Toutefois, nous pensons qu'avec les nouvelles réductions tarifaires, nous allons pouvoir augmenter le ratio entre l’appareil photo acheté et le nombre d’objectifs qui vont avec». Diphoson entend offrir aux photographes la possibilité de tester ses objectifs Nikkor pour une durée de 3 jours avant l’achat.

Ce projet sera mis en place en 2018. Par ailleurs, le distributeur officiel de Nikon mettra davantage l’accent sur les ateliers de la Nikon School. Il s’agit d’une initiative mondiale de la firme japonaise qui consiste à offrir des cours animés par des instructeurs agréés par Nikon et des photographes renommés qui aident les utilisateurs Nikon à améliorer leurs compétences créatives et techniques. Au Maroc, plus que 400 personnes ont participé à la Nikon School depuis son lancement. «Pour le moment, les cours sont disponibles seulement à Casablanca, ce qui limite le nombre de participants, mais nous avons aussi comme objectif, dans les années à venir, d'organiser des sessions dans d’autres villes marocaines», promet Mirpuri. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages