A lire aussi

15-01-2018 09:31

Bab Sebta : Décès de deux femmes dans une bousculade

Deux femmes ont trouvé la mort suite à une bousculade survenue lundi matin au point de passage de…
Rejoignez nous sur :
Business

La commission d’attribution des lots de terrain au sein du parc industriel Haliopolis a décidé de résilier les contrats de vente et de procéder à la restitution, à la société Parc Haliopolis, de cinq lots attribués à des entreprises qui n’ont entamé aucune démarche de valorisation.

La commission d’attribution des lots de terrain au sein du parc industriel Haliopolis vient de récupérer cinq lots préalablement cédés à des entreprises dans ce pôle de compétitivité régionale, situé dans la commune de Drarga (près d’Agadir). Une première depuis la réception des travaux de la première tranche dudit parc, dédié à la transformation des produits de la mer. Au total, les terrains industriels récupérés s’étendent sur plus de 1,5 hectare. Et c’est la société mixte Parc Haliopolis, gérée par MedZ, filiale de CDG Développement, chargée de l’aménagement et de la gestion du parc industriel Haliopolis, qui a procédé à cette restitution après l’activation de la clause résolutoire. Cette dernière stipule que la société a le droit de résilier les contrats de vente et de procéder à la restitution des lots attribués aux sociétés dans le cas où les acquéreurs n’auraient pas valorisé leurs terrains. Sur ce point, il faut savoir que les entreprises concernées n’ont procédé à aucune démarche de valorisation depuis l’attribution des terrains industriels en 2012, qu'il s'agisse du dépôt de demande de construction, de la valorisation des terrains ou encore du démarrage de l’activité conformément aux clauses contenues dans le cahier des charges. La décision a été prise suite à plusieurs constatations dans le cadre de la commission de constat et de suivi de l’état d’avancement de la valorisation du Parc Haliopolis. D’autres vagues de restitution sont attendues.

Des lettres de relance
Le 21 juin 2017, la commission de constat et de suivi s’était déjà rendue au parc Haliopolis pour s’enquérir de l’état de valorisation des lots affectés aux investisseurs ayant bénéficié de la première tranche tandis que des lettres de relance, datées du 3 juillet, ont été adressées par la société mixte Parc Haliopolis aux investisseurs. Cependant, la décision n’a été officiellement prise que le 20 novembre 2017, après une réunion présidée par le wali de la région sur le site du parc en juillet dernier et une autre tenue au siège du CRI et la sortie d’une nouvelle commission de constat de valorisation en novembre.

14 chantiers lancés et 3 opérationnels
Il faut noter que 14 chantiers, sur un total de 51 attributions dans le cadre de cette première tranche, ont été lancés. Parmi ceux-ci, qui représentent près de 27% de la superficie globale du parc, 3 projets sont déjà opérationnels. Il s’agit de l’unité de fabrication d’emballages métalliques appartenant au Groupe Massilly, premier à ouvrir au Parc Agadir Haliopolis, de l’entreprise Perfect Alu (industrie de support-aluminium) et de Belfish, spécialisée dans la valorisation des petits pélagiques et la congélation des produits de la mer. Les autres sociétés en cours de valorisation sont Pélagique Industrie, spécialisée dans la transformation de produits en conserves destinés à l'exportation, qui est en cours d’équipement de son usine après l’achèvement des travaux, puis Asmak Noorjad et Richbond Logistic’s qui opèrent dans la logistique, la commercialisation, la distribution, l’entreposage des produits de la mer, mais aussi leur stockage. C’est le cas de Mutronic SA, qui oeuvre dans la fabrication d'emballages métalliques destinés à la conserve de poissons, ainsi que de Sud Fraclim, spécialisée en froid industriel et climatisation centrale, en plus d’As Spritzguss et de l’unité El Hardoufi, spécialisées respectivement dans la transformation des matières plastiques pour emballage de poissons et l’élaboration des produits de la mer. Il y a aussi Climabel, fournisseur de systèmes de climatisation, Pina Pesca et Mira Fish. Par ailleurs, 34 entreprises sont en cours d’autorisation tandis que 3 n’ont entamé aucune démarche de valorisation, soumis de ce fait à la décision de restitution des lots de terrains. Sur un autre registre, il faut noter que les travaux de gros œuvres au sein du bâtiment d’accueil ont été achevés par la société mixte Parc Haliopolis. Les travaux de finition ont déjà été lancés au sein de ce bâtiment qui devrait abriter des plateaux bureaux, le siège de la société, un guichet unique et une composante commerciale. S’agissant du Qualipôle, adossé au parc Haliopolis sur une superficie de 1 hectare, les terrassements généraux ont été lancés par le ministère de l'Agriculture et de la pêche maritime qui se chargera de la réalisation de ce projet. Le taux d’attribution au sein de l’Agropôle a, lui, atteint près de 74%.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages