A lire aussi

11-12-2017 11:45

Une première édition réussie !

La première saison du programme musical, Coke Studio Maroc diffusé sur 2M, vient de s’achever.…
Rejoignez nous sur :
Business

Le taux d’occupation des établissements hôteliers sebtis a dépassé les 90%, grâce à la haute fréquentation des touristes marocains. Une clientèle fort appréciée par les commerçants sebtis pour sa contribution à requinquer leurs ventes.

Les hôteliers et commerçants de Sebta se frottent les mains. L’enclave a connu un important rush touristique en provenance du Maroc durant les dernières semaines. Durant   l’Aid Al Mawlid, la ville a été  prise d’assaut par les touristes marocains. Les quatre principaux hôtels de la ville ont affiché un taux d’occupation de 90%,  le dernier week-end. Et, la fréquentation hôtelière a frôlé le taux de 100% lors de semaine du Black Friday.   Les boutiques et différentes enseignes ont été hautement fréquentées ce dernier weekend et la plupart des clients étaient des familles, souligne les hôteliers sebtis. De surcroît, et outre les férus du shopping, l’enclave fut la destination privilégiée des fêtards vendredi dernier, étant donné que les débits de boissons alcoolisés étaient fermés au royaume. De fait, le touriste marocain est devenu l’une des principales ressources de l’enclave et son grand bienfaiteur. Car au moment où les Sebtis attendent patiemment les jours fériés pour vider les lieux en direction de la Péninsule, les Marocains sauvent la mise et renflouent les caisses des commerces locaux. «L’espoir de la majorité des commerçants est placé sur le touriste marocain», confie un professionnel du secteur au site local www.ceutaactualidad.com.

La Chambre du commerce a même réalisé une campagne de sensibilisation, appelant les Sebtis à faire le gros lot de leurs achats de Noël intra-muros, afin de soutenir l’économie locale, c’est peine perdue ! Il n’y a que le touriste marocain qui répond favorablement et généreusement à l’appel, insiste-t-on auprès du secteur. Pour séduire davantage le client national, le département en charge de la programmation des cérémonies et festivités a concocté un calendrier spécial où plusieurs activités, dédiées en grande partie aux enfants, seront célébrées durant les week-ends du mois de décembre.

Auprès des formations politiques locales, la réponse à la morosité économique frappant le préside se trouve auprès du visiteur marocain. Selon le parti le Mouvement pour la dignité et la citoyenneté (MDyC), l’arrivée en masse des touristes en provenance du royaume est la clé pour créer de l’emploi et réduire le très élevé taux de chômage dont souffre la population locale.  

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages