A lire aussi

14-11-2017 16:05

Al Akhawayn décroche le label américain NEASC

L’université Al Akhawayn à Ifrane est en phase de devenir la première institution non-américaine…
Rejoignez nous sur :
Business

La Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) rafraîchit son dispositif digital destiné aux entreprises et aux salariés pour améliorer l’accès à l’information.

«Le Maroc compte 3,8 millions de salariés dans le secteur privé», évalue Saïd Ahmidouch, DG de la CNSS. Environ 600.000 parmi ses salariés ne sont pas déclarés par leurs employeurs. Pour atteindre une couverture sociale de ces salariés non déclarés et lutter contre la fraude sociale, le patron de la CNSS compte sur l’application de la loi et le renforcement des outils d’accès à l’information via le canal digital. «Nous avons encore du chemin à faire pour appliquer la loi. Notre but est que tous les salariés assujettis à la couverture sociale puissent être déclarés», insiste Ahmidouch. Et de reconnaître : «La CNSS doit souvent mener des batailles pour faire appliquer la loi». En parallèle à ces missions d’inspection, la caisse mise sur la sensibilisation des entreprises affiliées, tout en facilitant l’accès à l’information aux salariés déjà déclarés pour s’assurer de la conformité de leur situation à la CNSS.

Données personnelles
La CNSS a lancé en 2003 le portail DAMANCOM. «Nous tablons à l’époque sur un millier d’utilisateurs. Aujourd’hui, cet outil est indispensable pour les entreprises comme pour la CNSS», se réjouit le DG. Le portail permet de faire les télédéclarations et les télépaiements. «Nous avons pris le temps de faire un travail en conformité avec la loi sur le traitement de données personnelles», rassure Ahmidouch. La nouvelle version permet de nouvelles fonctionnalités. «L’adhésion en ligne et la consultation du détail de la situation de l’entreprise vis-à-vis de la CNSS sont désormais possibles», annonce Afaf Fertat, cheffe de service des portails de la CNSS. La caisse rappelle que ce portail a été primé à plusieurs reprises au Maroc et à l’international.  «La CNSS a poursuivi le renforcement de la dématérialisation de sa relation avec ses clients, à travers le portail des assurés», rappelle la CNSS. Depuis 2011, ce portail reçoit environ 800.000 visites par mois, en moyenne. Ce site offre un récapitulatif de la carrière déclarée à la CNSS et l’état de traitement des dossiers des différentes prestations. «La caisse se conforme aux principes du droit à l’accès à l’information en permettant à l’assuré de recevoir toutes les données le concernant», souligne Ahmidouch. L’application mobile Ma CNSS répond aussi à ce souci de «proximité et de transparence avec les assurés». L’application connaît un succès avec plus de 3 millions de téléchargements mobile.

Ce service permet aussi le suivi des déclarations et du traitement des dossiers et du paiement des prestations. «D’ici le début de l’année prochaine, la demande de l’attestation CNSS nécessaire pour les services consulaires européens pourra se faire à partir du site des assurés», prévoit Reda Benamar, directeur des Études, communication et développement à la CNSS. Quelques années avant cette vague de la digitalisation, la CNSS a mis en place son centre d’appel, Allo Damane en 2008. En juillet, le nombre d’appels reçus par ce service a atteint 45.000. Les e-mails reçus se sont élevés à 3.600, avec un taux de traitement des réclamations de 100%, détaille la CNSS. En plus du centre d’appel, un serveur vocal a été également mis en place, ce service automatisé a reçu 22.000 appels téléphoniques en moyenne mensuelle sur l’année 2017. La dématérialisation accélérée des services de la CNSS devrait-elle se traduire par une réduction du réseau d’agences physiques ? : «Notre objectif est plutôt de réduire les visites physiques et orienter les adhérents vers ces services sans avoir à se déplacer», répond Afaf Fertat du service des portails. Et son DG de conclure : «Nous voulons réduire les tâches sans valeur ajoutée et orienter nos ressources humaines vers des missions de conseil et d’assistance commerciale».


La digitalisation de la CNSS

DAMANCOM : Portail des entreprises

2003
Lancement

151 000 entreprises
Télé-déclaration

90%
des assurés

76 000 entreprises  
Télé-paiement

CNSS.MA : Portail des assurés

2011
Lancement

840 000 (web et mobile)
Utilisateurs mensuels

Ma CNSS (appli)

3 millions
de téléchargement

1ère
Application mobile au Maroc


Un coût et des gains financiers

La refonte des sites DAMANCOM et Cnss.ma, ainsi que la nouvelle application mobile ont demandé un investissement de 2,2 millions DH, dans le cadre d’un appel d’offres international remporté par une entreprise espagnole. «Ce budget dérisoire permet d’économiser à nous et à nos adhérents des dizaines de millions de dirhams. La dématérialisation réduit les envois postaux et l’ensemble des échanges de papiers entre les entreprises affiliées et la CNSS», indique le DG de la caisse de sécurité sociale. La CNSS annonce que 5 millions de pages ont été économisées grâce à cette dématérialisation.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages