A lire aussi

13-12-2017 12:31

Une transformation sociétale accélérée s’impose

La gouvernance d’entreprise au Maroc a connu, au cours de la dernière décennie, une évolution…
Rejoignez nous sur :
Business

Le prototype, créé par un groupe d'élèves marocains dans le cadre de Injaz Al-Maghrib, répond déjà à une quarantaine de types de besoins des sourds-muets. L’application sera disponible gratuitement sur Play Store à partir de septembre.

Traduire des phases orales en langue des signes, c’est le rôle de HandyVoice, une nouvelle application créée par un groupe d’élèves du lycée Abidar El Ghifari à Rabat dans le cadre de Injaz Al-Maghrib. Objectif, faciliter la communication avec les sourds-muets et permettre ainsi leur intégration sociale. À cet effet, le support comprend deux rubriques, dont une est destinée au sourd-muet et une autre à son interlocuteur. La première comprend à ce jour une quarantaine de catégories correspondant chacune à un type de besoins spécifiques des sourds-muets. «Nous continuons de travailler sur le prototype afin d’étendre le champ d’application au maximum de besoins possibles», indique Atika Loualidi, chef du département Communication de la Junior entreprise qui porte aussi le nom HandyVoice.

Aussi, le groupe a conclu un partenariat avec l’Association Al Nasr des sourds-muets visant à renforcer la base de données de l’application. Toutefois, la Junior entreprise compte mettre l’application le plus tôt possible à la disposition du public «le mois prochain », annonce Loualidi. Le canal choisi: Play Store. L’application sera ainsi téléchargeable «gratuitement», précise-t-elle. Il faut en effet rappeler que la Junior entreprise œuvre dans le cadre de l’entrepreneuriat social. Toutefois, HandyVoice entend financer la promotion de son application avant tout par la publicité générée par les téléchargements. «Nous sommes également à la recherche de sponsors et autres partenaires financiers», confie la jeune élève. Il convient de noter qu’au-delà de son objectif social, l’application pourrait bien représenter le Maroc à la compétition international des junior entreprises Injaz Al-Arab en Égypte au mois de novembre prochain.

À ce propos, Loualidi ne cache pas la détermination du groupe. «Nous travaillons d’arrache-pied pour la compétition nationale qui aura lieu de 12 septembre prochain», assure-t-elle. Rappelons en effet, que le groupe vient de décrocher le prix de la meilleure junior entreprise pour la région de Rabat. Entre autres projets, HandyVoice entend mettre sur pied des applications répondant à d’autres handicaps. Mais pour l’heure, le groupe dit vouloir se concentrer sur la promotion de cette première invention.   

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages