A lire aussi

20-10-2017 15:10

Le Maroc participe au Pacte mondial pour les migrations

Des consultations tous azimuts ont été menées pour enrichir un pacte qui vise une nouvelle…
Rejoignez nous sur :
Business

L’Institut Marocain de Normalisation (IMANOR) a annoncé la mise à jour de la norme marocaine NM 04.4.015 qui définit les valeurs des caractéristiques fonctionnelles des constituants et le mode de désignation des couches bébés.

L’Institut marocain de normalisation (IMANOR) a décidé de mettre fin à l’anarchie dans le marché des couches bébés. Il vient, en effet, d’annoncer la mise à jour de la norme marocaine NM 04.4.015 qui définit les valeurs des caractéristiques fonctionnelles des constituants et le mode de désignation de ces produits. Fabricants, importateurs, administrations, et laboratoires ont été associés à la mise à jour de cette norme avec pour objectif d’y introduire des dispositions en relation avec l’hygiène et des critères sur des substances pouvant constituer un danger sur les bébés et les petits enfants. «Pour la prise en compte de ces aspects et la maîtrise de ces risques, la commission de normalisation des papiers et cartons a tenu plusieurs réunions de travail en présence des parties concernées et des experts dans le domaine pour la révision de la norme en question», a fait savoir IMANOR.

Cette révision a porté principalement sur l’introduction d’un ensemble d’exigences portant sur la classification des couches bébés, le marquage, le pH, les spécifications relatives aux substances dangereuses et les méthodes associées à leur détermination notamment pour les métaux lourd, le formaldéhyde, les allergènes…. D’ailleurs, la première version de la norme en question publiée en 2000 fixe les exigences fonctionnelles, les méthodes d’essais et le marquage des couches bébés en vue de disposer d’un référentiel normatif servant d’outil et de référence pour assurer la qualité de ces produits au service du producteur et du consommateur. À noter que des études récentes ont montré qu’il y a des risques liés à la présence de molécules toxiques dans les couches bébés qui peuvent avoir des effets irritants et cancérogènes surtout qu’ils sont en contact permanent avec une zone très sensible. Pour dire que cette décision est d'une grande importance pour l'amélioration de la qualité et la protection de la santé des bébés, surtout que ce produit est de plus en plus utilisé au Maroc. «De nos jours, nous assistons à une croissance accrue de la demande sur les couches bébés au Maroc, plus d’un milliard d’unités sont écoulées par an.

Ainsi, cette norme marocaine constituera une base technique pour garantir la qualité de ces produits sur le marché, ce qui occasionnera une diminution des effets néfastes de certains constituants pouvant être présents dans les couches bébés sur la santé des bébés et des jeunes enfants. Cette assise technique pourra servir de base pour l’élaboration des normes couvrant des produits similaires notamment les couches pour personnes âgées, les serviettes hygiéniques…», a précisé la même source. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages