A lire aussi

18-08-2018 20:23

Financement des projets innovants : Le Maroc au début de l’ère de l’accompagnement

Les jeunes porteurs de projets innovants et les startups n’ont pas uniquement besoin de…
Rejoignez nous sur :
Business

 

Attijariwafa bank (AWB) annonce avoir mobilisé au moins 1.200 agences pour l’inscription d’auto-entrepreneur au Registre national en 2016. Une initiative qui a permis à la banque d’accompagner un auto-entrepreneur sur 4 au niveau national.

Au moins 3.475 personnes inscrites au Registre national de l’auto-entrepreneur sur 15.938, soit un auto-entrepreneur sur quatre accompagné au niveau national. C’est le bilan dressé, vendredi dernier, par Attijariwafa bank (AWB) dans le cadre de sa mobilisation pour l’accompagnement du déploiement de la loi n° 114-13 relative au Statut de l’auto-entrepreneur. Un chiffre réalisé grâce à la mobilisation, depuis 2016, d’au moins 1.200 agences pour l’inscription d’auto-entrepreneurs au régime et à la délivrance des cartes d’auto-entrepreneurs. AWB annonce également avoir mis en place une structure dédiée au soutien de ce régime et la multiplication des actions volontaristes de sensibilisation, notamment une caravane organisée en partenariat avec Maroc PME dans différentes zones urbaines et rurales du Royaume. Cette initiative, fait savoir la banque, lui a permis en 2017 et grâce à un dispositif d’accompagnement dédié à cette clientèle et à la proximité développée avec différents acteurs régionaux et nationaux, de placer son réseau d’agences comme véritable ambassadeur de ce nouveau statut.

Toujours dans ce cadre, la banque indique avoir engagé ses directions régionales aux côtés de leurs différents partenaires locaux afin de répondre aux besoins identifiés chez cette clientèle. Ainsi, de nombreuses rencontres et des formations au profit des entrepreneurs, ont été organisées en partenariat avec différents acteurs, tels que les Chambres de commerces, d’industries et de services (CCIS), les acteurs publics, privés et associatifs tels que l'Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) et l' Agence nationale de promotion de l'emploi et des compétences (ANAPEC). Les coopératives et associations partenaires et les entreprises agrégateurs d’écosystèmes d’auto-entrepreneurs sont également impliquées dans ce processus. Ces rencontres visent, souligne la banque, à offrir aux auto entrepreneurs des solutions concrètes en matière d’éducation financière, de renforcement de compétences, de services financiers et non financiers.

En effet en matière de services non financiers, Attijariwafa bank, explique avoir enrichi son offre bancaire baptisée «Rasmali Auto-Entrepreneurs», par des services d’information, de formation, et de mise en relation offerts par sa plate-forme «Dar Al Moukawil». Un concept novateur lancé en 2016 et dédié à l’accompagnement gratuit des petites entreprises. Cette plateforme vient ainsi renforcer les actions engagées sur le terrain auprès des clients et non clients pour informer sur les apports du cadre juridique du statut de l’auto-entrepreneur. Il s'agit aussi de contribuer à la structuration de certaines filières de l’informel et à l’émergence de nouvelles activités génératrices de revenus et assister dans les démarches d’inscription.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages