A lire aussi

18-10-2017 12:03

Rallye OiLibya du Maroc : Toyota, Peugeot et Mini sur le podium du pré-Dakar

La 10e édition du Rallye OiLibya du Maroc fut âprement disputée entre une cohorte de pilotes…
Rejoignez nous sur :
Business

Evaptainers, groupe américain d'études innovatrices rattaché au MIT, conduit des essais au Maroc sur son «Frigo du désert», un réfrigérateur qui fonctionne sans électricité. 

Un groupe de recherche américain, organisé en startup et rattaché au prestigieux Massachussetts Institute of Technology (MIT) est actuellement au Maroc pour amorcer des essais sur un produit innovateur : le «Frigo du désert». Fonctionnant sans électricité et développé pour profiter aux petits cultivateurs et aux foyers non raccordés au réseau électrique, l'objectif de la startup est de développer une solution pérenne, pouvant éviter les gâchis alimentaires et améliorer la vie d'1 milliard de personnes dans le monde.

Yassine Maghnouj, responsable marketing de la startup, explique qu'«au Maroc, on compte environ un million de familles qui vivent sans électricité et donc sans frigidaire». Autant de ménages à fournir en dispositifs de rafraîchissement. Ces unités de réfrigérations modulaires sont complètement mobiles et préservent les produits alimentaires le long de la chaîne d'approvisionnement. Le procédé en lui-même basé sur le phénomène de rafraîchissement par évaporation permet de rafraîchir les aliments sans l'utilisation d'électricité. Les tests préliminaires ont prouvé que cette technique permet, sans l'utilisation de la moindre source énergétique, de tripler voire quadrupler la durée de vie de la plupart des produits alimentaires. Pour démarrer la phase de tests du produit d'Evaptainers, 300 familles du royaume auront l'occasion de tester l'efficacité de ces modules durant tout l'été.

Le but à moyen terme est de distribuer ce réfrigérateur sans électricité un peu partout sur le continent africain. «Environ 40% des aliments se dégradent avant que l’on puisse les manger», confirme Jeremy Fryer-Biggs, un des cofondateurs de la startup. Pour lui, l’enjeu d’Evaptainers est donc «de pouvoir faire parvenir la nourriture jusqu’au consommateur avant qu’elle ne se gâte». Evaptainers est largement épaulée dans son approche, puisque l’Institut national de la recherche agronomique s’est associé scientifiquement à la TPE, alors que l’institut agronomique et vétérinaire Hassan II les invitent à représenter le Maroc en Italie fin mai, à l’occasion du Med-Spring, un forum international qui permet à des start-up d’entrer en contact avec des mentors ou des entrepreneurs. Idem outre-Atlantique où Evaptainers a engrangé plusieurs récompenses (Great Energy Challenge Grant, l’USAID… ) qui lui assurent un fonds de trésorerie suffisamment alimenté pour couvrir le lancement du produit.  

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages