A lire aussi

12-12-2017 12:49

L’UPF Maroc défriche le chantier

En marge de sa première Assemblée générale, quatre ateliers ont été constitués pour jeter les bases…
Rejoignez nous sur :
Business

La convention de partenariat a été signée en 2012 entre le ministère de l’Agriculture et Label’Vie et elle vient de porter ses fruits. Désormais, 127 produits de terroir marocain trouveront une vitrine au sein des supermarchés Carrefour et Carrefour Market.

Cette opération commerciale menée par l’Agence de développement agricole, en collaboration avec Label’Vie, bénéficiera à une dizaine de coopératives opérant essentiellement dans les filières de l’argan, les cosmétiques alimentaires, l’huile d’olive, les plantes aromatiques et médicinales, les épices et les dérivés des figues de barbarie. Cette opération constitue un débouché important et une ouverture sur une cible supplémentaire pour les produits du terroir marocain. «En déployant les produits des groupements de producteurs du terroir dans les supermarchés Label’Vie, nous voulions réaliser trois objectifs très importants. Il s’agit d’abord d’offrir à ces produits une vitrine capable de contribuer à renforcer leur notoriété. Deuxièmement, rendre ces produits plus disponibles et enfin diversifier les canaux de distribution de manière à faciliter la commercialisation de ces produits», souligne Mahjouba Chkail, chef de division de la promotion des produits de terroir. En amont, une opération similaire a permis à l’ADA de mettre les rayons des supermarchés Marjane à disposition des coopératives spécialisées dans le terroir.

Pour soutenir cette nouvelle phase stratégique, une large campagne promotionnelle a été menée par l’ADA dans les points de vente de Label’Vie, situés dans 12 villes du royaume. Sur le plan promotionnel, un programme global de communication média autour des produits du terroir et des labels officiels (AOP et IGP) a été mis en œuvre pour atteindre les mêmes objectifs. Dans les grandes surfaces, des programmes d’animation et de merchandising sur les lieux de vente, appuyés par des campagnes médiatiques, devront contribuer à la réalisation de ces objectifs.

Enfin, bien que la convention entre les deux partenaires ait pris quelques années avant d’être concrétisée, cette opération annonce le franchissement d’une étape importante en matière de développement de la commercialisation des produits du terroir.

En effet, non seulement cette convention, et plusieurs autres ayant été signées avec les opérateurs de la grande distribution, a offert aux produits du terroir de nouveaux débouchés, mais elle perpétue un long travail de référencement de produits, commencé depuis 2013 et dont le nombre a dépassé récemment 360. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages