A lire aussi

18-10-2017 11:28

Land Rover Range Rover : Le pionnier se refait une beauté

Après le Range Rover Sport, c’est au tour du grand Range Rover de profiter d’une légère cure de…
Rejoignez nous sur :
Business

«Alors que l’Afrique s’intéresse aux solutions aux goulots d’étranglement de l’énergie et de l’infrastructure, le Maroc devient rapidement l’un de ses partenaires les plus importants», note le département chargé de la communication sur l’Africa Energy Forum et ceci, trois jours avant la tenue de la 19e édition à Copenhague, où la délégation marocaine est (très) attendue. Rendez-vous mondial incontournable, les travaux de l’Africa Energy Forum se tiendront du 7 au 9 juin.

Les organisateurs ont publié dans leur newsletter parue dimanche dernier une mise en contexte des plus exhaustives, où l’AEF souligne que «le Maroc recherche activement des partenariats soutenus par des projets de transformation comme le gazoduc Nigeria-Maroc». 

Pour exposer les détails de cette volonté et échanger avec les participants au Forum, la délégation marocaine  est composée de hauts responsables du ministère de l’Énergie, des mines et du développement durable, de l’Office national de l’eau et de l’électricité, de l’Office national des hydrocarbures et des mines, de l’Agence marocaine de l’efficience énergétique  et de l’Agence marocaine de l’énergie durable. Une sélection importante qui ne manque pas de refléter «le partenariat croissant d’EnergyNet avec le Maroc, qui a débuté l’année dernière à la COP22 avec le Forum Afrique sur les énergies renouvelables et se poursuit avec notre réunion «Maroc : Gas Options» et le 2e Forum africain sur les énergies renouvelables, qui auront lieu du 29 novembre au 1er décembre à Marrakech», indiquent les organisateurs. Le Forum réunira 2.000 participants dont des investisseurs d’envergure mondiale autour de thèmes explorant les voies d’accélération des coopérations et les projets prioritaires. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages