A lire aussi

19-10-2017 14:24

La musique hassanie se distingue à Paris !

Bonne nouvelle pour la musique hassanie: le Prix des Indés, dédié à la musique indépendante, a été…
Rejoignez nous sur :
Business

Un plan de restructuration est prévu par phase de trois mois et par zone. Le centre annonce un nouveau positionnement et l’arrivée de nouvelles enseignes internationales.

L’opération vise à «redynamiser» l’activité du centre. C’est en tout cas le terme utilisé par Selma Belkhayat, directrice générale adjointe d’AMS (Aswaq Management and Services ) Morocco au sujet du plan de restructuration d’Anfaplace Shopping Center, gestionnaire du centre. L’objectif  est, selon la directrice, de lever les ambiguïtés suite à l’annonce de la fermeture de 3 magasins au sein du mall, notamment La Senza, Steve Madden et Nine West. Il s'agit tout d’abord d'éclaircir le positionnement du Shopping Center. «Nous voulons offrir plus de visibilité aux consommateurs qui visitent le centre», explique Selma Belkhayat. Une visibilité qui  avait jusqu’ici manqué en raison de «l’éparpillement» des offres présentées en termes de gammes. «Nous nous positionnons désormais sur le «quotidien», c'est-à-dire avec une offre de qualité mais qui reste accessible à l’ensemble des Casablancais», ajoute la directrice. Toujours à propos de visibilité, celle-ci évoque le besoin d’une synergie entre les marques par la mise en place de parcours plus adaptés à chaque typologie de clients. Un parcours client qui nécessite également une retouche architecturale. Autre enjeux clés de cette restructuration, l’arrivée des grosses enseignes internationales demandant plus d’espace.

Toutefois Belkhayat exclut tout «dégagisme» unilatéral. «Nous avons pensé et mis en place ce programme d'un commun accord avec nos partenaires», réitère-t-elle en citant le cas de la société International Retail Morocco, propriétaire des marques citées plus haut qui continue et maintiendra par ailleurs plus d’une dizaine de ses marques au sein du centre. Et de marteler à nouveau : «il s’agit de fermetures pilotées». À ce sujet, la directrice annonce des travaux par phase de trois mois et par zone avec pour chaque enseigne un planning de fermeture et d’ouverture, voire une relocation si nécessaire. Quant aux grandes enseignes annoncées, la directrice préfère pour l’heure garder la confidentialité. Elle annonce toutefois l’entrée au centre de la marque turque de vêtements de prêt-à-porter LC Waikiki. Il convient de rappeler que l’opération de restructuration d'Anfa Place est prévue à partir du deuxième semestre 2017 jusqu’au début 2019.

L’opération nécessitera une enveloppe de 230 millions de DH. Entre autres objectifs, le centre compte à la fin de l’opération porter son taux de trafic oscillant actuellement autour de 85% à environ 100%. Rappelons par ailleurs qu’Anfaplace Shopping Center abrite une centaine de boutiques dont 60 enseignes de mode, de loisirs, audiovisuels et culture, un supermarché Carrefour Market et 30 enseignes de restauration ainsi que 10 enseignes de service de proximité. AMS Morocco pour sa part est une filiale d’AMS International, fruit de la joint-venture entre la Société des centres commerciaux (SCC) et AMS. Cette  société s’est vu confier la gestion d'Anfaplace Shopping Center en 2014.  

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages