A lire aussi

15-12-2017 09:23

Vaccination de rappel des bovins contre la fièvre aphteuse

Une campagne de vaccination de rappel contre la fièvre aphteuse bovine sera lancée par l’Office…
Rejoignez nous sur :
Business

Réalisé avec une enveloppe de 471 MDH, le nouveau terminal de l’aéroport Fès-Saiss va permettre de porter sa capacité d’accueil annuelle à 2,5 millions de passagers au lieu de 500.000 actuellement.

Le roi Mohammed VI a inauguré dimanche dernier le nouveau terminal de l’aéroport Fès-Saiss. Ayant nécessité une enveloppe de 471 MDH, ce nouveau terminal permettra à la ville d’accueillir près de 2,5 millions de passagers au lieu de 500.000 actuellement. Pour rappel, les travaux d’extension de l’aéroport Fès-Saiss s’inscrivent dans le cadre du programme d’accroissement des capacités aéroportuaires mis en œuvre par l’Office national des aéroports (ONDA), et qui se fixe pour priorité de généraliser la conformité aux standards internationaux en matière d’écoulement du trafic aérien, de sécurité aérienne, de sûreté aéroportuaire et de qualité des prestations. Les différents travaux effectués au niveau de cette enceinte aéroportuaire ont porté notamment sur la construction d’un nouveau terminal d’une superficie de 28.000 m2, l’agrandissement du parking avions pour accueillir quatre aéronefs supplémentaires et l’aménagement d’une nouvelle voie de liaison avec la piste. Le nouveau terminal de l’aéroport Fès-Saiss comprend également un sous-sol de 7.200 m² dédiés au traitement des bagages et aux locaux techniques. Selon les données de l’ONDA, cet aéroport répond aux standards et normes internationales de sûreté et de sécurité préconisés par l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI). Il est certifié ISO 9001 Version 2008 et 14001 Version 2004. Il est aussi inscrit au programme Airport Service Quality (ASQ).

L’enjeu du trafic aérien
L’inauguration du nouveau terminal vient conforter la place internationale de cet aéroport. En effet, elle permet de répondre au développement du trafic aérien au niveau de l’aéroport Fès Saiss. Sur ce point, il faut noter qu’entre 2006 et 2016, le trafic passager a enregistré une croissance soutenue à deux chiffres avec une moyenne annuelle d’évolution qui dépasse les 13%. Ainsi, le nombre des passagers ayant transité par l’aéroport a plus que triplé en moins de 10 ans en passant de 228.399 passagers en 2006 à 892.974 en 2016, ce qui est au-delà de la capacité réelle du terminal 1 (500.000 passagers). Entre janvier et avril 2017, ledit aéroport a accueilli 311.081 passagers avec une évolution de 13,62% par rapport à la même période en 2016.

Booster les liaisons aériennes
Le plan marketing de la ville de Fès, mené par l’ONMT compte renforcer l’activité touristique de la ville par la diversification et la multiplication des liaisons aériennes de et vers Fès. De ce fait, l’ONMT a permis la mise en place de 14 fréquences hebdomadaires au total dans le but de dépasser le seuil d’un million de passagers. Ces nouvelles lignes vont permettre à la ville d’avoir une capacité globale de 126.000 sièges au départ de cinq marchés à fort potentiel. La finalité est de convertir la bonne perception de la destination en flux touristique en actionnant l’aérien au départ des différents bassins émetteurs. Il est à noter que l’Aéroport Fès-Saiss est actuellement desservi par six compagnies aériennes, opérant 138 fréquences hebdomadaires et reliant ainsi la ville de Fès à une vingtaine de destinations internationales, notamment européennes. À compter du 1er juin, plusieurs nouvelles lignes seront ouvertes et devront relier d'autres villes en Italie, Belgique, France, Espagne et Hollande. Séville, Brême, Munich-Memmingen s'ajouteront à l'offre à partir de l’hiver prochain.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages