A lire aussi

20-10-2017 16:53

Rendez-vous avec le festival de cinéma européen au Maroc

L’Union européenne s’invite sur les écrans des cinémas marocains à travers les Semaines du film…
Rejoignez nous sur :
Business

L’entreprise entend créer en 2018 une nouvelle usine d’une capacité de 20.000m2 par jour et ouvrir de nouveaux showrooms pour un investissement de 300MDH. Pour le financement de ces projets, l’entreprise compte recourir entre autre à la bourse.

Pour se distinguer de la concurrence, Super Cerame mise sur un nouveau produit technique. «Ce nouveau produit d’une forte valeur ajoutée nous permettra de faire face à la concurrence, notamment celle des produits étrangers qui est occasionnée par le dumping. Il nous permettra également d’améliorer notre marge d’exploitation», révèle Fouad Benzakour, DG de Super Cerame. À cet effet, l’entreprise compte créer en 2018 une nouvelle usine d’une capacité de production de 20.000m2 par jour. Le projet qui est en phase d’étude devrait être accompagné d’une campagne de rénovation de ses showrooms à Casablanca, Kénitra, Marrakech et Oujda, l’inauguration de trois nouveaux showrooms à Rabat, Tanger et Agadir. L’ensemble de ces opérations devrait nécessiter un investissement de 300MDH. Pour le financement de la création de ce nouveau site de production, l’entreprise compte lever des fonds en se tournant vers le marché des capitaux : «Nous pensons également à l’éventualité de recourir à la bourse», annonce Benzakour. Ce nouveau site de production s’ajoutera aux quatre sites de Casablanca, Berrechid, Kénitra et Tétouan. Ainsi la capacité de production quotidienne de Super Cérame sera portée à 140.000 mètres carrés.

En attendant cela, Super Cerame a investi entre 2016 et 2017 plus de 80MDH dans la rénovation de ses installations, dans la R&d et l’achat de machines digitales. Elle a aussi investi dans des technologies permettant l’économie d’énergie. «Cette stratégie de réduction de l’énergie a été dictée par des soucis qui sont tout d’abord d’ordre écologique au regard de la charte environnementale du groupe et c’est aussi une réponse au dumping des produits étrangers qui malmènent le secteur», précise le DG. Selon ce dernier, cette politique a permis à l’entreprise de rester compétititive et de faire face à la concurrence notamment celle déloyale. Cela dit, «il faut rappeler qu’en 2010, l’entreprise a investi 400 millions de dirhams dans son usine de Berrechid afin d’en faire un site ultramoderne doté des équipements de dernière génération. S’étendant sur 120.000 mètres carrés, ladite usine dispose à l’heure actuelle de cinq certifications, qui en font un modèle : Management du système qualité ISO 9001 version 2008, Sécurité et environnement ISO 14001 et OHSAS 18001, Efficacité énergétique ISO 50001 et Certification produits ISO 13006 conforme aux normes marocaines», note-t-on auprès du mangement. Sur l’ensemble de ses sites, l’entreprise qui a été créée en 1964 a investi plus 2MMDH depuis 1999. Elle figure dans le top 20 mondial des producteurs de carreaux céramiques et elle occupe la deuxième place sur le continent africain. Un continent qui semble la séduire du plus en plus. «Notre ambition est d’arriver au début à y écouler plus d'1 million de m2 et par la suite nous y développer davantage», note Benzakour.

D’ailleurs, sa stratégie commerciale a réservé une grande place au continent (Togo, Mali, la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Burkina, la Guinée équatoriale, la Guinée Conakry, le Gabon, la Lybie, la Tunisie). Elle prévoit «un déploiement prochain en Afrique de l’Ouest à travers des implantations directes et des partenariats commerciaux durables», mais elle ne se limite pas seulement à l’Afrique puisque Super Cerame exporte aussi en Europe et en Asie (Arabie saoudite, France, Autriche ou encore la Pologne).Créée en 1964, Super Cerame est spécialisée dans la conception, la fabrication et la commercialisation de mosaïques et de revêtements pour sols et murs. Sur les quatre sites de production, ladite entreprise emploie plus de 1.800 salariés et s’appuie sur plus de 5.000 références. En 2015, son chiffre d’affaires a atteint plus d'1MMDH. Il devrait enregistrer en 2017 une croissance de 5% par rapport à 2016.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages