A lire aussi

23-05-2017 09:47

Umnia Bank : Bismillah, c’est parti !

Elle a été la première à dévoiler son nom, Umnia Bank, la banque participative du groupe CIH Bank…
Rejoignez nous sur :
Business

L’Office national des chemins de fer cherche un opérateur pour bénéficier de l’assistance de ce dernier dans la gestion immobilière de la Zone d’Activité Logistique Mita – Casa et les ports secs.

Un nouveau mode de gestion en vue pour l’ensemble immobilier de la Zone d’Activité Logistique Mita – Casa et les ports secs de l’ONCF. En effet, l'Office national des chemins de fer envisage de conclure un contrat avec un opérateur privé en vue de bénéficier de l'assistance de ce dernier dans la gestion immobilière dudit site, qui s'étend pour rappel sur une quarantaine de hectares.

Pour l'heure, ce dossier en est encore au stade d'appel d'offres à la préparation duquel une visite du site est prévue le 16 mars prochain, au profit des opérateurs intéressés. Sur le volet opérationnel, apprend-on du cahier des charges, il s'agira d'abord pour l'adjudicataire d'auditer le processus de fonctionnement de l'ensemble des équipements et installations technique dans la Zone d'activité logistique. Il s'agira, entre autres, aussi de mettre en exploitation l’ensemble immobiliers : organisation et mise en place des prestataires, rédaction de procédures concernant la gestion technique de l’ensemble immobilier (Procédures concernant l’organisation des prestations multitechniques et multiservices au sein de l’ensemble immobilier).

Le futur gestionnaire aura aussi à élaborer le budget prévisionnel de charges de fonctionnement et sa répartition par rapport aux exploitants (exploitants et entités fonctionnelles), soumettre à la validation de l'ONCF le budget prévisionnel et sa répartition et élaborer les cahiers de charges pour la sélection des prestataires multiservices et multitechniques selon les procédures en usage à l’ONCF, en plus d'assurer l’interface de l’Office avec les autorités, les administrations, les sociétés de distribution d’eau et d’électricité, téléphones etc. Notons que parmi les conditions essentielles posées par l'ONCF, le gestionnaire «ne doit avoir aucun lien juridique avec les prestataires de services et maintenance du site, en tant qu’associé ou actionnaire et n’avoir aucune participation ou responsabilité de gestion dans ces sociétés». 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages