A lire aussi

Rejoignez nous sur :
Business

C’est dans le Centre de recherche de Solaize, au sud de Lyon (France) que Total développe l’Excellium gazoil, disponible au Maroc depuis plus d’une année. Ce carburant de 3e génération qui nettoie et protège le moteur de l’encrassement, est le fruit de deux années de recherches. Total a permis à une délégation de journalistes marocains de visiter ce centre hautement sécurisé auquel le pétrolier français dédie plus de 100 millions d’euros par an afin de mettre au point des solutions pour booster les performances de ses carburants et lubrifiants.

Comment prolonger la durée de vie de son moteur ? Total a trouvé la solution et elle se trouve dans un carburant dit de 3e génération qui promet de «nettoyer le moteur km après km». Dénommé Excellium, ce carburant a été développé dans le Centre de recherche de Solaize (CReS) au sud de Lyon (France). Total Maroc a permis, les 22 et 23 février, à une délégation de journalistes de visiter ce site ultra sécurisé où plus de 250 ingénieurs et techniciens planchent en continu sur une gamme de produits «à la fois en phase avec les plus hauts standards de la profession mais aussi synonymes de performance pour les clients». Le CReS travaille sur deux volets : les produits de performance (carburants) et les produits de spécialité (lubrifiants, bitumes, additifs).

Le carburant Excellium, objet de la visite, a été mis sur le marché il y a une dizaine d’années déjà après deux ans de recherche, plus de 2.000 tests et la mobilisation d’une équipe composée d’une vingtaine de chercheurs. «Nous devons nous adapter à l’évolution des motorisations», explique une chercheuse de Total en réponse à une question sur la raison de la création de cette troisième génération Excellium, les précédentes versions ayant, elles aussi, fait leurs preuves. Ainsi, la nouvelle formule contient une dizaine d’additifs qui permettent de nettoyer et de protéger le moteur de l’encrassement qui endommage les pièces et réduit les performances du véhicule. Détergent, anti-mousse, anti-corrosion, antioxydant, désémulsifant…la solution est en effet très élaborée et s’adapte à la demande du client. «Le pack d’additifs peut évoluer en fonction de la région de commercialisation. Dans les régions froides, on rajoute de l’antigel, par exemple», indique la responsable du laboratoire. Précisons que les formules additivées ne sont pas les mêmes pour l’essence ou le diesel mais dans tous les cas, quel que soit le nombre final des additifs, il faudra 1 litre d’additifs pour 100 litres de carburants. Ce sera suffisant pour assurer une plus longue vie au moteur. «Un véhicule peut être conservé 10 ans, voire plus», assurent les chercheurs de Total tout en précisant que ces additifs «ne contribuent pas à la réduction de la consommation de carburant».

Dans un autre atelier, les techniciens de Total nous démontrent comment ce carburant premium empêche l’encrassement des pièces des moteurs. Des essais sont fait en continu sur différents types de moteurs d’occasion ou modernes qui équipent tous les engins (voitures, véhicules de Formule 1, poids lourds, bateaux…). L’objectif de voir les effets sur les injecteurs des nouvelles motorisations, très sensibles à l’encrassement. De gros moyens sont donc déployés pour mettre au point des produits innovants. «Total investit plus de 100 millions d’euros par an dans la R&D dédiée aux carburants et aux lubrifiants automobiles», souligne Jean-Louis Bonenfant, dg de Total Maroc. Dans notre pays, le pétrolier commercialise la troisième génération de l’Excellium gazoil depuis un peu plus d’une année dans 200 sur 300 stations-services que compte le réseau Total. «Le taux de commercialisation des carburants premium est en hausse continue.

Le client marocain est de plus en plus exigeant et prend soin de son véhicule, peu importe la marque et le prix du véhicule», affirme Abdellatif Boumediane, directeur réseau et monétique. Vendu un peu plus cher que le diesel non additivé, l’Excellium gazoil séduit de plus en plus les clients soucieux de la santé de leur véhicule. D’autant plus que ce carburant «protège les moteurs les plus récents comme les plus anciens».

Selon le staff de Total, on peut atteindre jusqu’à 89% d’encrassement en moins sur un moteur ancien après, selon le cas, 2 ou 3 pleins complets. Par ailleurs, la protection de l’environnement est aujourd’hui une préoccupation qui gagne du terrain parmi les conducteur et cela contribue à assurer le succès grandissant des carburants premium. Un segment sur lequel Total Maroc mise pour augmenter ses parts de marché dans le secteur de la distribution de carburants, qui atteignent aujourd’hui 20%.


Bientôt l’essence additivée

L’essence additivée devrait bientôt être proposée dans le réseau des stations Total au Maroc. «C’est une question de quelques semaines», déclare Jean-Louis Bonenfant, dg de Total Maroc. Par ailleurs, l’entreprise, détenue par Total Outre-Mer (55%), le groupe saoudien Zahid (30%) et des actionnaires divers (15%), a affiché des performances confortables dans un marché très concurrentiel et malgré la libéralisation des prix des carburants depuis décembre 2015. La faillite de la raffinerie de la Samir n’a pas affecté l’activité de Total Maroc qui prévoit de maintenir ses efforts d’investissements notamment sur le réseau des stations services, la logistique et le GPL. À savoir que Total Maroc emploie 600 salariés directs.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages