A lire aussi

23-10-2017 13:02

Trading : «Le Maroc a beaucoup à gagner de ses talents...»

Réda Aboutika, Sales Forex and Derivatives/directeur développement Maghreb chez FXCM C’est devant…
Rejoignez nous sur :
Business

C’est un partenariat qui se veut gagnant-gagnant pour les deux institutions. Mieux encore, selon Mohamed EL Mandjra, Dg du groupe Oncologie et diagnostic du Maroc (ODM), «cette coopération sera bénéfique aux patients résidents dans nos deux pays respectifs, voire des deux rives de la Méditerranée». Quoi qu’il en soit, El Mandjra n’a pas caché son enthousiasme à la fois pour le prestige du centre français, Centre Léon Bérard (CLB) et devant l’importance des chantiers à développer dans le cadre du partenariat signé, jeudi 23 février, entre les deux institutions. Des chantiers qui, bien sûr, commencent au Maroc. «Il s’agit pour nous, de façon générale, de rendre accessibles, aux Marocains moyens, des soins de niveau international du cancer», annonce le directeur général.

À cet égard, le groupe ODM et le CLB ont défini, 4 axes majeurs de collaboration. Premièrement, au niveau de l’offre médicale, la possibilité d’avoir un 2e avis médical du centre pour les patients respectifs, la mise en place de réunions de concertation pluridisciplinaires, en visioconférence entre le centre et les établissements du groupe ODM, et, dans la mesure du possible, l’envoi, au centre, des patients qui nécessitent un traitement que le groupe ODM n’est pas en mesure d’offrir aux patients ou les patients souhaitant une prise en charge complète de leur traitement en France. Deuxième axe, la formation par les équipes du Centre Léon Bérard au profit du personnel médical et non-médical des établissements du groupe sur place par un formateur du centre et directement au sein du Centre Léon Bérard pour une partie d’entre eux, afin d’être à la pointe de la formation dans le domaine.

Par ailleurs, le centre s’engage à apporter son expertise pour l’amélioration du circuit du patient, la mise en place d’un système d’information en codéveloppant un Dossier patient informatisé sur l’ensemble des structures et la conduite du changement au sein de chaque établissement. Enfin, dernier axe, les deux partenaires entendent mettre en place une collaboration entre les équipes médicales du groupe ODM et du Centre LB dans le cadre de la Recherche scientifique du centre. S’agissent de l’extension du projet sur le continent, 3 pays, notamment le Sénégal, la Côte d’ivoire et le Benin, sont déjà sur la liste des prochaines destinations. Interrogés sur les objectifs concrets jalonnant le projet, El Mandjra et le Professeur Jean-Yves Blay du CLB, cosignataires du partenariat, se sont refusés d’avancer des chiffres dans ce domaine touchant à l’humain. Ils se sont toutefois voulu rassurant quant à la mise en place prochaine d’un programme de recherches cliniques dédiées aux pathologies particulières.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages