A lire aussi

23-10-2017 16:34

Yémen : 11 millions d'enfants ont besoin d'aide humanitaire

Plus de 11 millions d'enfants yéménites ont besoin d'assistance humanitaire en raison de la guerre…
Rejoignez nous sur :
Business

La société d'investissement Farah Maghreb a annoncé la fin de son partenariat avec Golden Tulip. La décision a été prise d'un commun accord.

L’aventure du partenariat Farah Maghreb et Golden Tulip touche à sa fin. Initiée en 2006, la société d'investissement maroco-koweïtienne avait opté pour le gestionnaire hôtelier afin qu’il assure, pour une durée de 10 ans, la bonne marche des activités de Farah Casablanca, Farah Rabat, Farah Marrakech, Farah Safi ainsi que l’Hôtel Farah Khouribga.

Le contrat étant arrivé à terme le 1er janvier 2017, les deux parties se sont mises d'accord sur la non reconduction du partenariat. «Farah Maghreb est actuellement en cours d’étude de plusieurs propositions de la part de différentes sociétés de gestion internationales, et ce dans le but d’améliorer la performance de ses hôtels et de continuer à offrir à ses clients des prestations de qualité dans le futur», explique la société dans un communiqué. Cette dernière, active au Maroc depuis trois décennies, est une entité immobilière créée par la société de participation Al Ajial Holding, et opère principalement dans la promotion immobilière et le développement touristique. En décidant de confier la gestion de ses établissements hôteliers au Maroc à un nouveau gestionnaire spécialisé, Farah Maghreb entend faire profiter ses points d’ancrage d’une approche fraîche, devant impacter positivement la cote de ses hôtels, et booster davantage leur rentabilité. Une mission que Golden Tulip a fait sienne depuis la signature dudit accord, puisque ce dernier «souhaitait s’allier avec une société hôtelière de gestion professionnelle, qui comprend le sens des International standards and local flavours», avait alors déclaré Waleed F. El Fehaid, directeur général du Consortium Morocco-Kuwaiti for Development (CMKD).

L’alliance avait pour objectif de développer la marque pour attirer les voyageurs à la recherche d'un produit et service de haute qualité à un tarif abordable, en s'appuyant sur la forte présence du gestionnaire hôtelier en Europe continentale et au Moyen-Orient. Une posture stratégique jusque-là portée par Hans Kennedie, président & CEO de Golden Tulip Hospitality. Elle sera désormais assurée par un autre opérateur.  

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages