C’est certainement un indicateur supplémentaire de la mauvaise gestion dans le football. Le Maroc est classé 5e au monde au niveau des litiges entre joueurs et clubs reçus par les instances de la FIFA. Une tendance qui a poussé le président de la fédération à demander des explications au président de la FRMF, lors d’une récente réunion entre les deux dirigeants. «Je n’ai pas su lui répondre», reconnaît Fouzi Lekjaâ, en marge de la Journée d’étude de la FRMF. Et d’ajouter: «ce qui est sûr, c’est que nous récoltons les résultats de plusieurs années de mauvaise gestion».

Le Flash Sport

0
Partages
0
Partages