La Fondation de "La Liga" espagnole a lancé, mardi à Casablanca, l'événement "La Liga fi Almaghrib", une campagne de promotion du championnat espagnol de football vu l'engouement des spectateurs marocains pour cette compétition.

Lors d'un point de presse marqué par la présence d'anciens internationaux marocains, tels Noureddine Naybet et Nabil Baha, le délégué de LaLiga au Maroc, en Algérie et en Tunisie, Ignacio Gómez, a exposé le feuille de route de la Fondation dans le Royaume durant les prochaines années.

"En tant que délégué de LaLiga dans le pays, il est très important d'avoir l'occasion d'expliquer l'importance que le Maroc a pour nous, les liens historiques qui nous unissent, comment le football est un sentiment qui nous unit et de partager la fierté de LaLiga de voir des talents Marocains évoluer dans les clubs de LaLiga.

Pour sa part, le directeur général pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord de la Fondation, Fernando Sanz, a salué l’intérêt porté par les Marocains pour le championnat espagnol, rappelant que le Moghreb Atletic de Tétouan (MAT) a évolué, à un certain moment, dans cette compétition durant les années 1950.

Sanz, ancien joueur du Real Madrid et actuel président du FC Malaga, a expliqué que les chiffres records enregistrés au Maroc lors des matchs opposant le Real Madrid et le FC Barcelone a poussé la Fondation a œuvrer pour la mise en place de nouveaux moyens pour renforcer les liens entre les admirateurs du ballon rond dans les deux pays, via notamment des en faveur des talents prometteurs.

Les Casablancais figurent en tête des supporters de la Liga, a-t-il fait remarquer, soulignant que cela ne constitue pas une surprise car le championnat espagnol a attiré, dès la fin des années 1940, un fils de la Ville Blanche, feu Haj Larbi Ben Mbarek, la "Perle noire, qui a remporté plusieurs titres avec l’Atletico Madrid. M. Sanz a passé en revue les réalisations de la Fondation concernant notamment l’internationalisation, le contrôle économique, la réduction des dettes et la lutte contre le piratage.

Cette rencontre a été l’occasion de saluer les performances des anciens internationaux marocains Nourredine Naybet et Abdellah Antaki, qui ont marqué l’histoire respectivement du Deportivo la Corogne (1996-2004) et Malaga (1958-1968).

Par la même occasion, un film a été projeté sur les performances d’anciens et actuels joueurs marocains de la Liga, qui ont laissé une trace indélébile sur les terrains espagnols, tels Baddou Zaki, Mustapha Hajji, Yassine Bounou, Youssef Ennessayri et Nabil Zhar.

Vidéothèque

Vidéothèque

0
Partages
0
Partages