Fouzi Lakjaa, président de la FRMF, Said Naciri, président de la Ligue professionnelle et du Wydad, et Jawad Ziyat, président du Raja, ont surpris tout le monde en paraphant avec l'Union émiratie de football, un accord de principe pour jouer un match de gala à Abou Dhabi entre les deux locomotives du football marocain, le Raja et le Wydad.

Ni communiqué officiel de la FRMF, ni aucune communication, ne serait-ce qu'officieusement, des Rouges et des Verts sur ce projet ! C'est à se demander comment et pourquoi les trois dirigeants marocains ont accepté de s'envoler à Abou Dhabi pour signer le contrat de ce match de gala, et pourquoi juste une semaine avant la Super coupe africaine qui se jouera à Doha, entre le Raja et l'Espérance de Tunis ?

La partie émiratie a certes ses raisons, mais du côté marocain, il faut déplorer la discrétion entourée d'un événement sportif phare puisqu'il met à contribution les deux clubs les plus populaires au Maroc. Il n'y a eu aucune information autour du sujet, ce qui a empêché la presse marocaine d'être sur place afin d'assurer une couverture à la hauteur de la réputation des deux clubs.

Par ailleurs, un grand flou entoure le volet financier puisque le président du Raja aurait refusé de signer le contrat en l'absence du montant de la prime que devrait empocher le Raja. Selon nos sources, Ziyat a exigé une somme qui ne serait pas inférieure à 300.000 $ en la portant en clair sur le contrat, ce qui n'a pas été fait sur place.

Enfin, on se demande comment le président de la FRMF à signé une convention de coopération avec l'Union émiratie, celui-là même qui a mené une campagne acharnée contre la candidature du Maroc à l'organisation de la Coupe du monde 2026.

Un dossier à suivre.

Le Flash Sport

Vidéothèque

Vidéothèque

0
Partages
0
Partages