Près de deux semaines après sa disparition, l'avion qui transportait le footballeur argentin Emiliano Sala et son pilote a été retrouvé au fond de la Manche lors de recherches sous-marines, anéantissant tout espoir pour leurs proches de les retrouver vivants.

"Je peux confirmer qu'il a été retrouvé", a déclaré dimanche une porte-parole Bureau d'enquête britannique sur les accidents aériens (AAIB). Elle n'a pas précisé où et quand l'appareil avait été localisé, indiquant seulement que l'AAIB diffuserait un communiqué ce lundi.

David Mearns, le dirigeant de la société Blue Water Recoveries, mandatée par la famille de l'attaquant pour mener des recherches sous-marines, a indiqué que l'épave avait été "localisée tôt dimanche matin" par son navire équipé de sonars, le FPV Morven, peu après le début de sa mission.

Les recherches sous-marines avaient commencé dimanche dans une zone de 13 km2 au nord de l'île de Guernesey, à la faveur d'une météo clémente. Elles étaient menées "en étroite coordination" par Blue Water Recoveries et l'AAIB.

Après la découverte de l'épave, le navire de l'AAIB, le Geo Ocean III, s'est rendu sur place "pour identifier visuellement l'avion", a expliqué David Mearns sur Twitter.

L'océanographe avait précédemment indiqué que l'AAIB était "très confiant" sur les chances de retrouver l'avion dans cette zone. "Nos pensées ce soir vont uniquement aux familles et amis d'Emiliano et David" Ibbotson, qui ont été informées par la police, a-t-il ajouté.

Mercredi, l'AAIB avait annoncé que des débris de deux sièges provenant "probablement" de l'avion disparu avaient été retrouvés sur une plage de la commune française de Surtainville, dans le département de la Manche (nord-ouest). 

Pour rappel, Emiliano Sala, 28 ans, et David Ibbotson, le pilote de 59 ans, voyageaient à bord d'un monomoteur Piper Malibu qui a disparu des radars le soir du 21 janvier au-dessus de la Manche, à une vingtaine de kilomètres au nord de Guernesey. Les deux hommes étaient partis de Nantes (ouest de la France), où l'attaquant évoluait jusque-là, et devaient rejoindre Cardiff (pays de Galles).

Le Flash Sport

Vidéothèque

Vidéothèque

0
Partages
0
Partages