Le kickboxer néérlando-marocain Badr Hari, qui était sur le point de revenir au devant de la scène lors de l’année 2019, a été contrôlé positif et risque désormais une très lourde suspension.

Lors d’un contrôle urinaire, des traces de substances interdites ont été retrouvées dans l’organisme de Badr Hari selon le média hollandais Nieuwsuur. En mars 2018, Hari était revenu au Glory pour s’imposer aux points contre Hesdy Gerges. C’est précisément lors de ce combat qu’il a été contrôlé positif par la Doping Authority.

Depuis, la superstar n’avait pas combattu. L’opposant de Hari a également été testé positif. Les combattants du Glory Mladen Brestovac et Ariel Machado ont aussi été pris la main dans le sac. 

La revanche attendue contre Rico Verhoeven risque de prendre plus de temps que prévu. On peut même se demander si Hari, déjà âgé de 34 ans, aura droit à ce combat un jour. Sa carrière est clairement en danger.

Le Flash Sport

0
Partages
0
Partages