Seule représentante du Maroc et de l’Afrique lors des Masters de Judo 2018 qui ont lieu le 14 et 15 décembre à Guangzhou (Chine), la judoka marocaine Asma Niang s’est montrée amère après son élimination au premier tour.

«Je perds malheureusement au premier tour de ce beau tournoi qui était à ma portée tout autant que les autres combattants eux aussi classés dans le top 16. Je me suis toujours dit que trop de confort nuisait à la performance. Mais aujourd'hui je suis forcée de constater que c'est la précarité qui nuit à la performance», a-t-elle martelé sur son compte Facebook.

Et d’ajouter : «J'étais la seule marocaine à cette compétition. Et représentais aussi tout un continent étant partie sans aucun staff. J'ai un soutien immense du peuple marocain que je porte dans mon coeur .

Mais Je ne peux compter que sur ma foi, mes capacités et ma confiance en moi...et ce n'est vraiment plus suffisant. Voici le constat navrant de ces masters où le Maroc n'a eu aucune chance de se distinguer, et pas que par la faute des athlètes (moi en l'occurrence). Je pense que l’athlète doit avoir un environnement stable et viable pour qu’il excelle dans ce qu’il sait faire»

Le Flash Sport

0
Partages
0
Partages