Quelques mois après la fin de la Coupe du Monde, la FIFA a confirmé  paiements qui vont être effectués dans le cadre du programme de répartition des bénéfices aux clubs, une initiative visant à redistribuer les bénéfices générés par la compétition aux clubs ayant mis leurs joueurs à disposition des équipes nationales participantes. Au total, quelques 209 millions de dollars (US) seront versés à 416 clubs issus de 63 associations membres, soit une augmentation de presque 200% par rapport à l’édition 2014.

"La Coupe du Monde de la FIFA, c’est ce qui se fait de mieux dans le football. Elle est synonyme de passion et d’émotion pour tous les joueurs et supporters du monde entier. Il est de notre devoir de redistribuer les revenus de cette compétition unique à l’ensemble de la communauté du football, et aux clubs en tout premier lieu car ils contribuent grandement à son succès. Je suis par ailleurs très heureux de voir que des clubs de régions du monde aussi diverses et variées puissent bénéficier de ce programme et ainsi continuer à développer le football", a commenté le Président de la FIFA Gianni Infantino.

C’est sans surprise que les dix clubs qui ont fourni le plus grand nombre de joueurs - et qui donc toucheront la plus grande part de ces bénéfices - sont tous de grands clubs européens : Atlético de Madrid, Chelsea, FC Barcelone, Juventus, Manchester City, Manchester United, Monaco, Paris Saint-Germain, Real Madrid et Tottenham.

Cependant, d’importantes sommes seront également versées à des clubs d’Asie, d’Afrique et des Amériques, mais aussi à d’autres clubs européens. Les clubs suivants toucheront par exemple plus de 1 million de dollars (US) : Al Ahly (Égypte), Al-Hilal FC, Al-Ahli FC (Arabie saoudite), CF Pachuca (Mexique), CA Boca Juniors (Argentine), Ajax Amsterdam (Pays-Bas), Anderlecht (Belgique), Celtic Glasgow (Écosse), FC Copenhague (Danemark) et Feyenoord Rotterdam (Pays-Bas).

Les clubs marocains ne sont pas en reste. L’Ittihad de Tanger touchera 133.717 dollars, la Renaissance de Berkane 171.922, le Wydad et le Racing de Casablanca percevront de leur côté la somme de 57.307 dollars et de 95.512 dollars. La Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) totalise ainsi la somme de 458.460 dollars, loin derrière les fédérations tunisienne et égyptienne, qui ont été respectivement subventionnées de 2,3 millions et 2,7 millions de dollars.

Vidéothèque

Vidéothèque

0
Partages
0
Partages