Après l’euphorie, le retour à la réalité. Le Conseil de discipline de la Confédération africaine de football a en effet condamné le Raja de Casablanca à 10.000 dollars d’amende pour l’utilisation massive de fumigènes par les supporteurs (ndlr : après le premier but du Raja, le match a été arrêté plus de 3 minutes), ainsi que pour le jet de bouteilles et de projectiles sur la surface technique de l’AS Vita Club.

Le joueur du Raja de Casablanca Mohsine Yajour a été de son côté écopé de 3 matchs de suspension pour avoir donné un coup de tête violent à un joueur du club congolais.

Le Flash Sport

0
Partages
0
Partages