La direction du Moghreb de Tétouan a annoncé lundi que la Fédération internationale de football association lui a accordé un délai de 30 jours pour verser ses dus à l’ancien entraîneur de l’équipe, l’Espagnol Sergio Lopera. 

Un communiqué posté sur le site du MAT ajoute que la Fifa a fixé les rémunérations de l’ancien entraîneur, qui vient de signer avec une équipe indienne, à 2,1 MDH, comprenant des pénalités de retard de paiement. 

La fédération prévient qu’en cas de non acquittement des montants réclamés dans les délais fixés, “la décision prévoit d’ordonner à la fédération royale marocaine de football (FRMF) d’effectuer un retrait de six points des résultats de l’équipe”. 

La même source a regretté que la Fifa n’ait pas laissé entrouverte la porte de négociations avec le technicien espagnol pour résoudre leur différend à l’amiable. 

Le bureau du MAT avait pris contact directement avec l’entraîner Lopera en vue de discuter d’une réduction du montant dû et de la possibilité d’échelonner son règlement sur “une période raisonnable”, ajoute la même source. 

Cette décision vient rajouter une couche à la crise financière du MAT. La première tranche de la subvention de la FRMF devrait à peine couvrir les montants des jugements liés aux différends de l’équipe avec d’anciens joueurs, indique le communiqué. 

En effet, le MAT doit 1,05 MDH au joueur Hamza Bourazouk, 300.000 dirhams au club d'Ittihad Mohammedia, et 240.000 dirhams au préparateur physique espagnol, Manuel Sarabia. 

La direction du Moghreb de Tétouan a, dans ce cadre, appelé le Conseil de la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima à accélérer le déblocage d’une subvention de 4 MDH pour que le l’équipe puisse faire face à son fardeau financier.
 

Vidéothèque

Vidéothèque

0
Partages
0
Partages