Malgré que son club le défende bec et ongles pour renouveler un rapport de confiance entre l'attaquant portugais de la Juve et le milieu footballistique, les choses ne semblent pas s’arranger pour Cristiano Ronaldo qui doit faire face à une nouvelle accusation de viol. En tout cas, c’est ce qui est a été déclaré par Leslie Stovall, l’avocat de la première présumée victime, Kathryn Mayorga qui dit “avoir été contactée par une potentielle victime du footballeur”.

Le malaise grandit jour après jour autour de l’ancien attaquant du Real Madrid qui a vu son nom au cœur d’une polémique suite à une première accusation de viol qui a suscité l’indignation de la marque américaine Nike, évoquant ainsi “des préoccupations” concernant son contrat à vie avec le quintuple Ballon d'Or.

Après Nike c’est le groupe américain Electronic Arts, l'un des principaux développeurs mondiaux de jeux vidéos, notamment éditeur du jeu Fifa qui a décidé d’enlever l'image du joueur qui incarnait son jeu phare pour l’édition 2018 de son site internet. Cette décision est prise au même titre que le fabricant d'articles de sport CR7, le groupe EA a ainsi expliqué dans un communiqué : «Nous suivons la situation de près, car nous attendons des sportifs qui sont en couverture de nos produits et de nos ambassadeurs qu’ils se comportent d’une manière conforme aux valeurs d’EA».

Les conséquences de cette affaire extrasprotive n’ont pas épargné la Juve. Le club italien qui a dépensé 100 millions d'euros pour arracher l’attaquant portugais au Real Madrid cet été, a vu son action en bourse chuter de plus de 6% à la mi-journée ce vendredi. L’équipe a également été critiquée par de nombreux internautes pour son ton froid et distancié suite à un Tweet posté sur le compte du club visant à défendre son attaquant.

Si le footballeur continue de nier en bloc les accusations de viol formulées à son encontre par l’Américaine Kathryn Mayorga en se concentrant sur le football. L’attaquant portugais a enregistré pas mal de pertes après cette affaire qui défraie la chronique depuis le début de la semaine. Cette nouvelle accusation, risque-t-elle de coûter 15 ans de carrière au grand Cristiano ? Est-ce le début de la fin, un châtiment d’avoir quitté le club espagnol ? Affaire à suivre…

Vidéothèque

Vidéothèque

0
Partages
0
Partages