GCAM Engagés pour des financements responsables

Le festival « Les Océanes » actuellement en sa 2e édition, se veut un événement majeur au service de la vocation de la ville d’Essaouira, en tant que destination mondialement connue des sports de glisse, a souligné samedi, Louisa Babaci, directrice de l’Institut Français d’Essaouira (IFE).

« La ville d’Essaouira jouit d’une grande notoriété. Cette cité paisible est mondialement connue pour son spot de surf, et ses conditions climatiques favorables notamment, avec des vents et des vagues propices à la pratique des sports de glisse. C’est pourquoi, avec le concours de nombreux partenaires, nous avons souhaité doter la ville d’un Festival dédié à la culture surf », a confié Babaci, en marge de la 2e édition de ce Festival (11 au 18 avril courant).

Initié par l’IFE en 2017, en collaboration avec une pléiade de partenaires institutionnels et d’acteurs associatifs et sportifs d’Essaouira, « Les Océanes » se propose de promouvoir l’éducation aux sports de glisse, de mettre en lumière la diversité artistique et culturelle de la cité des alizés, et de promouvoir la protection de l’environnement, rappelle-t-on.

Cet événement qui aspire à devenir un rendez-vous annuel, tire son importance du fait qu’il accorde aussi un intérêt tout particulier à la jeunesse souirie, de plus en plus nombreuse à pratiquer les sports de glisse, explique Babaci, laissant constater que le festival « Les Océanes » vise en définitive, à consolider cette notoriété dont jouit la ville.

« Ce festival s’insère dans le cadre de la Saison Culturelle France-Maroc 2018, et tend à servir également d’espace d’échanges, de partage et d’apprentissage autour de questions liées à la protection de l’environnement », s’est félicitée Babaci, ajoutant que par la démarche qu’il adopte, ce festival vient également conforter la vocation d’Essaouira en tant que terre de dialogue des cultures, rappelant qu’il repose sur un concept novateur, celui de rassembler sportifs, artistes, académiciens et professionnels de l’environnement.

Le Flash Sport

GCAM Monde rural

Vidéothèque

Vidéothèque

0
Partages
0
Partages