La Fifa (Fédération internationale de football association) a organisé son sommet exécutif à Nouakchott en Mauritanie. En marge de cet événement, son président, Gianni Infantino, s’est prêté à une grande interview avec des journalistes du continent. L’Italo-Suisse évoque la candidature marocaine pour 2026.

Infantino rappelle que : «Pour la première fois dans l’histoire de la Fifa, le président ne votera même pas. Avant c’était le comité exécutif. Aujourd’hui ce sont les 211 fédérations qui votent». Selon lui, sa tâche est de s’assurer autant que possible que la procédure se passe bien, qu’il y ait un fair-play et du respect entre les candidats et les fédérations. Le président de la Fifa ajoute dans son interview : «Je ne peux certainement pas prendre position ni pour l’un ni pour l’autre. En tant que président de la Fifa, je vais aussi attendre les dossiers de candidatures à la mi-mars et ensuite le rapport technique qui est aussi important». D’après lui, la Fifa verra quels sont ses intérêts en tant qu’organisation, mais la décision finale revient aux fédérations membres.

Vidéothèque

Vidéothèque

0
Partages
0
Partages