A lire aussi

22-05-2019 09:16

Enseignement préscolaire. 60% des enfants ciblés intégrés

Le bilan présenté hier par le chef de gouvernement aux Conseillers de la 2e chambre indique que…
Rejoignez nous sur :

En présence de son nouveau DG, Thierry Bolloré et de son patron du design, Laurens van den Acker, Renault a dévoilé la nouvelle génération de sa Clio lors du Salon de Genève. Cinquième génération d’un best-seller déjà vendu à plus de 15 millions d’exemplaires dans le monde depuis sa naissance (1990), la Clio ne se contentera pas de capitaliser sur sa forte popularité, mettant en avant une série d’arguments.

À commencer par son look en évolution par rapport au modèle sortant, avec notamment une nouvelle signature lumineuse en «C» à l’image de sa grande sœur Mégane. La révolution est à chercher à l’intérieur qui inaugure une nouvelle planche de bord présentée comme un «Smart Cockpit» et marqué par la présence d’une tablette tactile montée verticalement et atteignant 9,3’’, soit la plus grande dimension dans le segment des citadines. Outre une connectivité poussée, la Clio 5 frappe fort en matière d’aides à la conduite. Celles-ci, regroupées sous le label Easy Drive, incluent notamment l’aide au parking mains-libres, le freinage automatique d’urgence (avec détection de piétons et de cyclistes), la caméra à vision 360°, puis surtout, l’Assistant Trafic et l’Assistant Autoroute. Ces deux derniers systèmes correspondent à un module de conduite semi-autonome de niveau 2 et partant, une première dans le segment des citadines polyvalentes. Pour le reste, on retiendra que les concepteurs en réussi à augmenter la capacité du coffre de 300 à 390 litres, alors que la longueur du véhicule est restée contenue à 4,05 mètres (contre 4,06 m). Mécaniquement, outre les 1.5 Blue dCi de 85 et 115 ch, ainsi que les blocs essence 1.0 l TCe (65 et 75 ch) et 1.0 l TCe (100 ch), la Clio 5 aura droit à une version hybride dite e-Tech. Sous son capot, un 1.6 l essence sera épaulé par 2 moteurs électriques et une batterie de 1,2 kWh, le tout permettant de rouler «jusqu’à 80% du temps de trajet urbain en total électrique», dixit Renault. Seul bémol, cette Clio cinquième du nom se fera encore attendre, ses débuts commerciaux étant prévus pour 2020.

Vidéo de la révélation et présentation (en anglais) par M. Thierry Bolloré.

 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

0
Partages
0
Partages